jotaay

LE MAÎTRE CORANIQUE DE 57 ANS CONDAMNÉ À 10 ANS DE PRISON FERME POUR ACTE CONTRE NATURE SUR UN GARÇON DE MOINS DE 13 ANS: Maodo Wellé avoue être un maniaque sexuel qui a 11 victimes à son actif et dont la cible préférée est les garçons de moins de 15



LE MAÎTRE CORANIQUE DE 57 ANS CONDAMNÉ À 10 ANS DE PRISON FERME POUR ACTE CONTRE NATURE SUR UN GARÇON DE MOINS DE 13 ANS: Maodo Wellé avoue être un maniaque sexuel qui a 11 victimes à son actif et dont la cible préférée est les garçons de moins de 15
Non seulement il est condamné pour adultère à Richard-Toll, mais hier, le juge du tribunal des flagrants délits de Pikine a infligé une peine de 10 ans de prison ferme au maître coranique âgé de 57 ans, Maodo Wellé, pour viol commis sur un talibé de moins de 13 ans. Ce père de 7 enfants, monogame, a, à la barre, révélé qu'il n'est pas à son coup d'essai. A la surprise générale, il a confirmé qu'il est un maniaque sexuel dont la cible préférée est les petits garçons. Pis, il souligne qu'il ne fait pas de différenciation entre femmes mariées, divorcées, séparées ou veuves, mais couche avec tout le monde.

Même s’il y a des maitres coraniques qui ont été trainés en justice pour acte contre-nature ou viol commis sur mineure, le cas de Maodo Wellé dit El Hadji Malick ne peut pas être assimilé à celui de ces derniers. Car, on ne saurait dire s’il est malade ou s’il agit pour son propre plaisir, puisqu’il a été condamné une première fois pour adultère à Richard-Toll. Curieusement, cette fois-ci, alors qu’il venait fraichement d’un Hadji à La Mecque, Maodo Wellé est accusé d’avoir violé M. Bodian, un talibé de moins de 13 ans à Petit Mbao, au mois de décembre 2019. Marié à une épouse et père de 7 enfants, ce maitre coranique âgé de 57 ans, qui a quitté son Gaya natal, a presque sillonné tout le Sénégal à la recherche de clients pour ses activités de charlatan. Propriétaire de 5 daaras, il avait sur procès-verbal des agents de police reconnu les faits sans difficulté en donnant ainsi les détails. «Je reconnais être l’auteur de ce viol. Lorsque je suis allé à Petit Mbao, le vendredi matin après la prière de l’aube, j’ai trouvé un jeune talibé à l’angle d’une rue. C’est là que je lui ai demandé d’aller déverser des déchets de ma part. Ainsi pour l’appâter, je lui ai dit que je lui donnerai une somme de 500 F. Après un kilomètre de marche, je l’ai conduit dans un bâtiment inachevé. Là, j’ai baissé son pantalon et lui ai intimé l’ordre de se coucher sur le ventre, à même le sol. J’ai sorti mon pénis et je l’ai sodomisé en le forçant jusqu’à éjaculation. Après avoir éjaculé, j’ai vu que son pantalon Jean était mouillé de mon sperme. Il est sorti en pleurs. Aussitôt, il a été aperçu par un individu qui l’a interpellé sur la cause de ses pleurs. C’est là qu’il lui a confié que je l’avais violé. Cet individu a alors ameuté les gens avant qu’ils ne procèdent à mon arrestation», a relaté le maitre coranique.

«Je couche avec tout le monde, homme ou femme . J’ai violé une dizaine de victimes dont 9 fillettes et 2 garçons»

Maodo Wellé a par la même occasion donné une liste de ses victimes, ainsi que le nombre de fois qu’il a abusé d’elles sexuellement. «Je ne peux pas vous dire ce qui m’anime. Je suis un maniaque sexuel. J’ai eu à beaucoup voyager et mon principal objectif c’est le sexe. Je ne fais pas de distinction entre les genres, entre femmes mariées ou divorcées, entre veuves ou séparées. Pour dire vrai, je couche avec tout le monde, homme ou femme. Et mes principales victimes, ce sont les enfants de moins de 15 ans. A mon actif, j’ai violé une dizaine de victimes dont 9 fillettes. Aussi deux garçons d’où un total de 11 violés», révèle l’horrible maitre coranique.
Maodo Wellé de lister ses victimes: «la liste de mes victimes s’établit comme suit : M. Gaye, mon élève qui habite Gaya, je l’ai violé une fois il y a de cela 8 ans au moment où il avait 10 ans et personne n’a jamais été au courant. La seconde que j’ai violée à deux reprises, c’est mon élève Marie S. Mbodji, âgée au moment des faits de 15 ans. Et la troisième personne, c’est la fille de 10 ans D. Dieng que j’ai abusée chez elle et qui habite près de Gaya dans un village environnant. Et pour ma quatrième victime, c’est la fille S. Diop, mon autre élève coranique que j’ai violée deux fois dans une maison calme à l’heure du crépuscule. Celle-ci était âgée au moment des faits de 10 ans».
Maodo Wellé de citer les femmes mariées avec qui il a entretenu des rapports intimes. «Elles sont cinq : Fatou Gaye, Ndèye Fatou Sow, Arame Diop, Adja Ba, Khady Diallo et Fama Diop. elles sont toutes mariées, mais je ne les ai pas violées. J’ai eu à avoir des rapports sexuels suite à un accord facile», a relaté le maitre coranique.

Il avoue tout sur procès-verbal mais nie tout à la barre

Jugé hier devant le tribunal des flagrants délits de Pikine, pour viol, acte impudique contre nature et pédophilie sur mineur de moins de 13 ans, ce prévenu a totalement nié les faits en tergiversant, alors qu’il avait fait des déclarations circonstanciées devant les enquêteurs. Malgré cela, la victime Mouhamed Bodian l’accuse toujours d’être l’auteur des assauts sexuels qu’il a subis. Faisant ses réquisitions, le procureur a demandé que Maodo Wellé soit condamné à 10 ans de prison ferme. Toutefois, Me Pape Mor Niang de la défense a plaidé la relaxe au bénéfice du doute de son client, parce que, selon lui, le rapport médical de la victime qui a été établi par l’homme de l’art révèle qu’elle n’a pas été violée. Malheureusement, le tribunal n’a pas accédé à sa demande, parce qu’il a condamné le maitre coranique à 10 ans de prison ferme.

Fatou D. DIONE
Pape Moussé Diaw

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | bOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS


Boomerang: Écueils

Boomerang: Tacots

Boomerang: Tout baigne

Boomerang: Ndëp collectif

Boomerang: Image d’Épinal

Boomerang: Enlisement

Boomerang: Démon de midi

Boomerang: Capacités

Boomerang: Molécules

Boomerang: Talaatay Ndar