jotaay
jotaay

jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

INTERPELLÉS AVEC 23 KG DE YAMBA: Le boulanger Mouhamed Mbaye et le berger Birane Sow risquent 10 ans de réclusion criminelle



INTERPELLÉS AVEC 23 KG DE YAMBA: Le boulanger Mouhamed Mbaye et le berger Birane Sow risquent 10 ans de réclusion criminelle
 
 
Après qu’ils ont passé plus de 2 ans en détention préventive, le boulanger Mouhamed Mbaye et le berger Birane Sow risquent 10 ans de réclusion criminelle, si le juge de la Chambre criminelle de Dakar, Boubacar Ndiaye Fall, suit la procureure dans son réquisitoire. Ils ont comparu hier pour association de malfaiteurs et trafic intérieur de drogue.
 
 
Mouhamed Mbaye et Birane Sow, respectivement boulanger et berger, risquent 10 ans de réclusion criminelle devant la Chambre criminelle de Dakar où ils ont comparu hier pour association de malfaiteurs et trafic intérieur de drogue. Les faits pour lesquels ils sont poursuivis remontent à décembre 2019. En effet, selon l'accusation, les éléments de l'Ocrtis (Office centrale de répression du trafic illicite des stupéfiants) avaient reçu une information qui faisait état d’un vaste réseau de trafic de drogue basé à Yoff Apecsy. Ainsi, pour ferrer les éventuels trafiquants qui sont nichés là-bas, les flics ont installé une planque. Un agent infiltré a passé une commande de deux blocs de chanvre indien (soit un poids total de 2kg) pour un montant de 80.000 F Cfa auprès du boulanger Mouhamed Mbaye. Celui-ci a mordu à l’hameçon, car il est allé à la rencontre des enquêteurs pour procéder à sa livraison. C’est ainsi que le sieur Mbaye a été interpellé en possession d’un bloc de yamba au lieu de la commande initiale. Interrogé, il avait déclaré avoir acquis le yamba qui été saisi par-devers lui auprès de Birane Sow établi à Kaolack et qui serait son fournisseur. Les policiers l’ont alors sommé de les conduire auprès de son fournisseur. Mbaye a accepté et ils se sont rendus à Kahone (dans la région de Kaolack). Ainsi, sur instigation des enquêteurs, Mouhamed Mbaye a passé une commande de 24 blocs de yamba auprès du suspect Birane Sow. Ce dernier, qui ne se doutait de rien, s’est présenté en possession de 22 blocs dudit produit prohibé, vers les coups de 4 heures du matin. C’est ainsi qu’il a été appréhendé à son tour. Sommairement cuisiné, il reconnaissait la détention de ladite drogue. Mais, il déclarait s'être ravitaillé auprès d'un certain Ibrahima sans autre précision.
Aussi, pour des faits d’association de malfaiteurs et de trafic intérieur de drogue, ils ont été renvoyés hier devant la Chambre criminelle de Dakar, après plus de 2 ans de détention préventive.
Appelé à la barre, Mouhamed Mbaye a fait volte face et réfuté les faits de trafic tout en imputant la paternité de la drogue qui a été retrouvée entre ses mains à Birane Sow. «Je ne suis pas un trafiquant de drogue. Ce yamba était destiné à ma consommation personnelle. Les policiers m'ont trouvé avec un kilo. Cette drogue m'a été vendue à 60.000 F Cfa par Birane Sow. Celui-ci est mon fournisseur. C'est sur instruction des policiers que j'ai appelé Birame Sow une fois à Kahone. Il était sur une moto en compagnie d'une autre personne. Et ils étaient détenteurs du sac contenant le yamba. Son accompagnateur avait pris la fuite», dit-il.
A sa suite, le berger Birane Sow a aussi servi les mêmes contestations. Il est même allé jusqu’à dire au juge Boubacar Ndiaye Fall qu’il ne connaissait pas son accusateur, Mouhamed Mbaye. Il a imputé les 22 kg qu’il avait apportés à un autre individu imaginaire. «Le gars que j'avais supporté sur ma moto a fui en laissant son sac lorsqu'il a vu les policiers», a-t-il affirmé. La procureure a dans ses observations requis 10 ans de réclusion criminelle assortis d’une amende de 2 millions pour chacun ainsi que la destruction de la drogue saisie. A sa suite, les 4 avocats de la défense ont sollicité une application bienveillante la loi pour les accusés. «Le trafic ne peut pas être retenu. Je sollicite la disqualification en offre et cession en vue de l'usage personnel», a plaidé Me Abdy Nar Ndiaye. Délibéré le 26 avril prochain.
 
Fatou D. DIONE 
 
 
 
LES ECHOS

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


Aiguillon

Boomerang: Libertés

Dette

Booemlrang: Alternative

Chimère

Surpassement

Test majeur

Démagogie

Françafrique

Glacis


LIVE RADIO

29/03/2021



SANTE

LUTTE CONTRE LE CANCER DU COL DE L’UTERUS 1800 nouveaux cas de cancer par an au Sénégal, la Lisca préconise le dépistage des femmes de 40 et 74 ans tous les 2 ans

0 décès, 10 nouveaux cas et 9 cas graves

3 décès, 14 nouvelles contaminations

Recrutement de 800 médecins et personnels paramédicaux

Covid : La tendance à la baisse se poursuit

Situation Covid : 5 décès, 52 nouveaux cas

PR FARY KA, CHEF DE SERVICE DE NÉPHROLOGIE DE L’HÔPITAL LE DANTEC « 417 séances d’hémodialyse ont été réalisées pour 90 patients, parmi lesquels21 sont malheureusement décédés»

En direct:Nombre de personnes décédées à cause du coronavirus COVID-19 dans le monde selon le pays

Découvrez le Neem, l'arbre aux 1001 vertus

Coronavirus : un urgentiste préconise une ligne téléphonique spéciale