jotaay
jotaay jotaay

jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal
OUSSEYNOU FAYE DE M2R SUR LA PRÉSIDENTIELLE DE 2024: «C’est Benno qui va choisir et investir son candidat et ça peut ne pas être Macky Sall» SÉCURITÉ ET DÉFENSE – EQUIPEMENTS MILITAIRES :Le Sénégal maintient son rang avec des commandes d’armements à coup de milliards entre les Etats-Unis et la France ces dernières années DEFICIT CRIARD DE 45.000 ENSEIGNANTS POUR L’ANNEE 2022-2023: La tutelle dément, annonce l’existence de 1075 enseignants qui attendent leur affectation et souhaite recruter 5726 autres COUP D’ÉTAT AU BURKINA FASO: Dakar condamne et appelle les nouvelles autorités de Ouagadougou à œuvrer pour le retour de l’ordre constitutionnel DEPUIS DEUX ANS HORS DE LEURS LOGEMENTSOCCUPÉS PAR LES REPTILES :Les déguerpis de Terme Sud à Ouakam reviennent à la charge ELECTIONS LÉGISLATIVES ET NOUVEAU GOUVERNEMENT: Moustapha Niasse et Cie regrettent la faible part réservée à l’Afp PROJET D’AMNISTIE DE KARIM WADE ET KHALIFA SALL:Le Pds rejette, Taxawu minimise REBELLION AU SEIN DU PARTI SOCIALISTE Le Comité d’initiative du Car/Ps descend le Sg des Jeunesses socialistes Bounama Sall et appelle les jeunes du parti à rejoindre leur cause EXPOSITION PHOTO SUR LA POLLUTION DE LA BAIE DE HANN :Natal Mag et Osiwa poursuivent la sensibilisation des riverains LE RAPPORT MÉDICAL D'ADJIA THIARÉ PARLE D'HYMEN INTACT: Me Abdy Nar Ndiaye révèle que Kaliphone a le soutien du couple présidentiel et compte demander une contre-expertise

INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION (IHPC) Une baisse de 1,8% notée sur les prix à la consommation au premier trimestre de 2021



INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION (IHPC) Une baisse de 1,8% notée sur les prix à la consommation au premier trimestre de 2021
 
Les prix à la consommation ont fléchi de 1,8% au premier trimestre de 2021, après une légère appréciation (+0,5%) au dernier trimestre de 2020. Cette baisse est essentiellement expliquée par la contraction des prix des «produits alimentaires et boissons non alcoolisées» (-3,9%), des services de «communication» (-0,6%) et de «loisirs et culture» (-0,1%).
 
 
 
Alors que le marché international est caractérisé par une tendance haussière des cours des produits alimentaires au premier trimestre 2021 avec une hausse de 10,4%, au plan interne, par contre, les prix à la consommation ont fléchi de 1,8% durant la période sous revue, après une légère appréciation au dernier trimestre de 2020 (+0,5%). Cette baisse est essentiellement expliquée par la contraction des prix des «produits alimentaires et boissons non alcoolisées» (-3,9%). Cette situation est imputable principalement au repli des prix des «légumes frais en feuilles» (-50,3%), des «légumes frais en fruits ou racines» (-26,5%), des poissons frais (-10,0%), des tubercules et plantains (-7,3%), favorisé par un ravitaillement suffisant des marchés en produits frais. Cependant, les prix des «agrumes» (+10,0%), du sucre (+1,6%) et des huiles (1,5%) ont connu une hausse. En variation annuelle, les prix ont progressé de 1,4%, sous l’effet de l’augmentation des prix des œufs (+16,7%), des autres matières grasses (+10,3%) et des fruits secs et des noix (+8,5%). Cependant, les prix des «boissons alcoolisées, tabacs et stupéfiants» sont restés stables au cours de la période sous revue après une légère baisse au quatrième trimestre 2020 (-0,1%).
 
Fléchissement des prix des services de «communication»
 
S’agissant des prix des services de communication, ils se sont repliés de 0,6%, suite à la baisse des prix de la communication téléphonique (-2,2%) nonobstant le relèvement des prix des service postaux (+0,3%) et du matériel de téléphonie et de télécopie (+1,8%). Par rapport à la période correspondante de l’année précédente, l’indice de la fonction a reculé de 2,1% sous l’effet de la contraction de celui de la communication téléphonique (-5,3%). Les prix des services de «loisirs et culture» ont également connu une diminution de 0,1% au premier trimestre 2021. Cette situation résulte de la contraction des prix des produits pour jardins, plantes et fleurs, animaux de compagnie et articles connexes (-2,2%), ainsi que des livres scolaires et autres livres (-0,1%). Toutefois, la hausse des prix des appareils de réception, enregistrement et reproduction (+0,4%), ainsi que des papeteries et imprimés divers (+0,4%) a réduit le mouvement baissier des prix.
 
Hausse des prix des services de «restaurants et hôtels»
 
Par contre, s’agissant des prix des «meubles, articles de ménage et entretien courant du foyer», ils sont ressortis en hausse de 1,3% au cours du premier trimestres de 2021, sous l’effet de l’accroissement de ceux des «autres mobiliers de maison et articles d’ameublement et réparation» (+4,3%), des «articles de ménage en textiles» (+3,1%), des «services pour l’habitation sauf services domestiques» (+2,9%), de «services domestiques» (+2,7%), entre autres. Cependant, le repli des prix des petits appareils électroménagers ou ménagers et de la réparation (-0,9%), des autres ustensiles de ménage (-0,4%) et des articles de ménage non durables (-0,2%) a amoindri cette tendance haussière. Les prix des services de «restaurants et hôtels» affichent aussi un accroissement trimestriel de 0,8% suite à l’augmentation des prix des services de restaurants, cafés et établissements similaires (+0,8%) et des cantines (+0,8%). Par contre, les prix des services des hôtels et des autres services d’hébergement ont fléchi de 1,2%.
 
Relèvement des prix de transports
 
Les prix des services de transports ont également crû de 0,7%, après un repli de 0,7% durant le trimestre précédent. Cette situation est expliquée par l’augmentation des prix des autres services relatifs aux véhicules personnels (+7,4%), des cycles, motocycles et véhicules à traction animale (+1,8%), des pièces détachées et accessoires (+1,0%) et des services de transport routier de passagers (+0,9%). Par contre, les prix des services de transport aérien de passagers (-2,6%), ainsi que des services d’entretien et de réparation de véhicules particuliers (-1,1%) se sont repliés. Quant aux carburants, malgré une flambée de 37,3% des cours mondiaux du baril de pétrole en dollar, les prix intérieurs sont maintenus stables. Un renchérissement des prix des services de «l’enseignement» a été également noté dans la période sous revue avec une hausse de 0,5% en rythme trimestriel, soutenus par l’accroissement de ceux des services de «l’enseignement secondaire» (+1,5%), de «l’enseignement supérieur» (+1,3%) et de «l’enseignement préélémentaire et primaire» (+0,5%).
 
Hausse des prix de «logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles»
 
Les prix des services de «logement, eau, électricité gaz et autres combustibles» ont progressé de 0,2% relativement à leurs niveaux du quatrième trimestre 2020. L’augmentation des prix des produits pour l’entretien et réparation courante (+2,4%) explique en grande partie cet accroissement. Cette évolution résulte de la tension notée sur les prix des matériaux de construction de base notamment le fer et le ciment. Le relèvement des prix des loyers effectifs des locataires et sous-locataires (+0,2%), des services liés au logement (+1,4%) ont également soutenu cette tendance haussière. L’indice harmonisé des prix à la consommation relève aussi une légère hausse des prix des services de «santé» au cours du premier trimestre 2021. Ainsi, l’accroissement trimestriel atteint 0,1% suite aux effets concomitants de la hausse des prix des médicaments modernes (+0,7%), des produits médicaux divers (+0,5%), des services hospitaliers (+0,4%) et du repli des prix des médicaments traditionnels (-4,7%), des appareils et matériel thérapeutiques (-3,4%) et des services des auxiliaires médicaux (-0,2%).
 
Moussa CISS
 
 
 
 
LES ECHOS

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


Jules Ferry

Placebo

Can 2025

Coaching

Nouvel élan

Options

Palabres

Cuvée

Jauge

Supplique


LIVE RADIO




SANTE

DR MARIE KHEMESSE NGOM NDIAYE, NOUVELLE MINISTRE DE LA SANTÉ A SA SORTIE D’AUDIENCE AVEC LE PRESIDENT SALL :«Il va falloir renforcer mais surtout améliorer la qualité de tout ce qui se faisait»

Le SAMES décrète une journée « sans blouse » ce jeudi

SALON INTERNATIONAL DU MEDICAMENT:L’Ordre des pharmaciens déplore les médicaments de la rue et met l’Etat devant ses responsabilités

Covid : 1 décès, 11 cas

Covid : 0 décès, 10 cas positifs

Covid : 14 cas

Covid-19 : 18 cas

Les travailleurs de l’hôpital de Mbour en grève

Covid : 0 décès, 26 nouveaux cas

Covid : aucun décès de noté, les cas légèrement en baisse