jotaay

GIANNI INFANTINO, PRESIDENT DE LA FIFA: «Je propose d'organiser la Coupe d'Afrique des nations tous les quatre ans»



GIANNI INFANTINO, PRESIDENT DE LA FIFA: «Je propose d'organiser la Coupe d'Afrique des nations tous les quatre ans»
 
Le président de la Fédération internationale de football associations Gianni Infantino est favorable à ce que la Coupe d'Afrique des nations ait lieu tous les quatre ans et non plus tous les deux ans. Et il annonce le versement d'une dotation exceptionnelle pour développer les stades africains.
 
 
 
L’organisation de la Can est un débat perpétuel et le président de la Fifa vient une fois de plus jeter le doute sur l’avenir de la compétition. Alors qu’en janvier, la Can a de nouveau subi une modification après l’annonce qu’elle se jouerait au Cameroun en hiver, Gianni Infantino vient de faire une nouvelle proposition qui pourrait tout chambouler. S'exprimant lors d'un séminaire, ce samedi, à Rabat au Maroc, le président de la Fifa Gianni Infantino a annoncé vouloir que la Can (Coupe d'Afrique des nations) soit désormais jouée tous les quatre ans et non plus tous les deux ans, «Je propose d'organiser la Coupe d'Afrique des nations tous les quatre ans au lieu de tous les deux ans, pour la rendre plus commercialement viable et attrayante au niveau mondial», a déclaré, au micro de Rfi, Gianni Infantino qui a ensuite déploré que «la Coupe d'Afrique des nations aujourd'hui génère 20 fois moins de revenus que le championnat d'Europe». Il milite aussi pour l'avènement d'une nouvelle compétition panafricaine des clubs, qui comprendrait 20 membres permanents et serait soutenue par d'autres clubs qualifiés par le biais de compétitions régionales.
 
 
Un milliard de dollars pour les stades africains
 
 
En marge de ce séminaire, Gianni Infantino a également promis que la Fifa allait verser un milliard de dollars pour que chaque pays africain puisse se doter d’un stade de classe internationale dans le but d’accélérer le développement du football africain. «Nous élaborons une proposition visant à mobiliser un milliard de dollars pour construire au moins un stade de haut niveau dans les pays de chacune des 54 associations membres de la Fifa et de la Caf», a annoncé le patron du football mondial. Avant d'ajouter : «dans les pays où il y a déjà au moins un très bon stade, les investissements peuvent être faits dans d'autres infrastructures». Par ailleurs, Gianni Infantino veut créer un groupe d'arbitres professionnels financé par la Fifa, en partenariat avec la Caf. «Les arbitres doivent être au-dessus et au-delà de tout doute et, pour ce faire, nous devons les protéger. Nous prendrons vingt des meilleurs arbitres africains et nous leur donnerons des contrats professionnels permanents. Ils doivent être les gardiens des règles de notre jeu et nous devons les protéger et les rendre totalement autonomes».
 
Me Augustin Senghor : «si c’est seulement pour faire place aux autres, ça n’a pas d’intérêt»
 
Le président de la Fédération sénégalaise de football, interrogé par Rfi, considère que les instances africaines doivent prendre le temps d’étudier cette proposition. «Une idée a été lancée, on va apprécier. Si des réformes sont nécessaires, il faut avoir le courage de les faire, mais le préalable, c’est de bien maitriser les tenants et aboutissants. Ce qui prime d’abord, c’est de faire en sorte de ne pas  perdre nos acquis, mais aussi que surtout l’Afrique trouve sa place dans ce concert de compétitions qui sont en cours actuellement», avance Augustin Senghor, lui aussi présent au Maroc. Et de poursuivre : «si c’est seulement pour faire place aux autres, ça n’a pas d’intérêt. Par contre, si ça peut permettre de mieux structurer nos compétitions et mieux les valoriser et que dans les années où il n’y aura pas de Can et qui sont vides qu’on nous propose quelque chose qui permette aux équipes et joueurs africains de pouvoir continuer à évoluer, ça peut être une solution. Pourquoi pas entre deux Can organiser une Ligue des nations africaines puisque c’est à la mode», propose-t-il. Le président de la Fsf pense que ce sont des choses qu’il faut poser dans le bac des discussions et que «l’heure est à la réflexion, mais il ne faut pas qu’au finish on laisse certains pans du football africain en rade».
 
 
La Caf va-t-elle aller dans le sens de la Fifa ?
 
Cette idée devrait être étudiée dans les prochaines semaines, alors que la Can 2021 au Cameroun commence à se préparer. La Caf allant souvent dans le sens de la Fifa, il ne serait pas surprenant de la voir suivre la proposition d’Infantino dans les prochaines années. Cette modification pourrait cependant ne pas intervenir avant 2027 puisque les éditions précédentes sont déjà attribuées à des  pays organisateurs (2021 au Cameroun, 2023 à la Côte d’Ivoire et 2025 à la Guinée). D’autant plus que la Caf est, depuis le mois d’août dernier l’objet d’un audit, mené par la Sénégalaise Fatma Samoura, secrétaire générale de la Fifa. Pour beaucoup de dirigeants de fédérations africaines, il s’agit plus d’une mise sous tutelle que d'un audit. Si Infantino demande à la Caf de réviser son calendrier, il sera donc vraisemblablement difficile de lui dire non.


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | bOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub



Boomerang: Relâchement

Boomerang: Recul

Boomerang: Arguties

Boomerang: VRD

Boomerang: Dextérité

Boomerang: Choix

Boomerang: Cache-cache

Boomerang: Jaxaay bis

Boomerang: Immersion

Boomerang: Maître queux




SANTE

En direct:Nombre de personnes décédées à cause du coronavirus COVID-19 dans le monde selon le pays

Découvrez le Neem, l'arbre aux 1001 vertus

Coronavirus : un urgentiste préconise une ligne téléphonique spéciale

APPARITION D’UN NOUVEAU VIRUS RESPONSABLE D’INFECTIONS PULMONAIRES CHEZ L’HOMME

QU’EST-CE QUE L’OPHTALMOLOGIE?

Bientôt, la transplantation rénale au Sénégal

Sénégal : "Bargny, l'émergence à tout prix ,"

Centre national de transfusion sanguine : Pourquoi la banque de sang est vide

pharmacie de garde la plus proche

Les plantes médicinales, une niche méconnue : Un patrimoine à protéger pour les générations futures