jotaay
jotaay

https://www.facebook.com/flyairsenegal
Le meilleur de l'info au sénégal
RENOUVEAU DU PARTENARIAT ENTRE DAKAR ET PARIS : Diomaye et Macron pour un partenariat équilibré au service des intérêts réciproques des deux peuples et fondé sur un respect mutuel RAPPORT DE LA BANQUE MONDIALE SUR LA SITUATION ECONOMIQUE DU SENEGAL : La dette publique a atteint 80,8% du PIB en 2023, l’accélération des réformes de l’administration fiscale préconisée pour stimuler la mobilisation des recettes intérieures EXCÉDÉS PAR LES AGISSEMENTS D’OUSMANE SONKO : Des compatriotes écrivent au Conseil constitutionnel et leur demandent de constater la démission du Président Bassirou Diomaye Faye CAMP GRATUIT DE LA CHIRURGIE A SICAP MBAO : La cataracte serait la première cause de cécité dans le pays BASSIROU DIOMAYE FAYE À BAMAKO DEVANT ASSIMI GOÏTA : «La position malienne, quoique rigide, n'est pas totalement inflexible… la Cedeao est très malmenée, mais nous ne devons pas nous résigner» ASSISES SUR LA REFORME ET LA MODERNISATION DE LA JUSTICE BDF : écarte tout procès en inquisition et théorise un système judiciaire qui inspire confiance aux justiciables DIALOGUE NATIONAL SUR LA JUSTICE Dr Cheikh Tidiane Seck dénonce une ‘’ foire de l’hypocrisie’’ et révèle le ‘’deal’’ qui est de transformer le Conseil constitutionnel en Cour constitutionnelle Mauvaise nouvelle pour les autorités : le fret a presque triplé REFORMES DANS LA JUSTICE : La date des assises prévue pour le 28 mai ; des préalables non encore réglés JOURNEE DE LA MEDIATION : A l’heure de la conciliation comme mode de règlement des litiges
jotaay

FORTUNES DIVERSES A ZIGUINCHOR, BIGNONA, KAFOUNTINTE, CAP SKIRING: Moins chaud mais des tirs de l'armée à Albadar, pas de circulation à Ziguinchor, les barricades toujours présentes à Bignona



FORTUNES DIVERSES A ZIGUINCHOR, BIGNONA, KAFOUNTINTE, CAP SKIRING: Moins chaud mais des tirs de l'armée à Albadar, pas de circulation à Ziguinchor, les barricades toujours présentes à Bignona

Le week-end a été moins chaud que le jeudi et le vendredi où les morts ont été enregistrés au Cap Skirring et à Ziguinchor. Mais des tirs d’armes ont été entendus à Albadar, village religieux de la commune de Kafountine. A Ziguinchor comme à Bignona, les barricades mises par les manifestants sont toujours présentes.
 
 
 
Après les cinq morts enregistrés lors des manifestations qui ont débuté depuis jeudi, le calme est revenu dans plusieurs localités de la région de Ziguinchor. Sauf qu'il faut noter que dans la commune de Kafountine et plus précisément dans le village religieux de Albadar, des tirs à balles réelles ont crépité. Et malheureusement, parmi les manifestants, quelqu'un avait un fusil avec des cartouches et semblait riposter. Ce qui a causé la panique. Ainsi, une réunion de crise a été immédiatement convoquée dans le village pour situer les responsabilités.
A Bignona, les manifestants jouaient à cache-cache avec les forces de l’ordre. Les barricades érigées demeurent toujours visibles, car dès que les Fds débarrassent les troncs d'arbres et autres objets placés sur les grandes artères, les manifestants viennent derrière tout remettre. C'est ainsi que les barricades y sont toujours. Pour l'heure, aucun mort n'est enregistré, mais des blessés et des arrestations sont notés. Les dommages matériels sont énormes.
 
 
Ziguinchor : ville morte
 
 
Par contre, à Ziguinchor, beaucoup de commerces ont baissé rideau. Et pis, les véhicules sont moins visibles qu’à l'accoutumée. Les véhicules particuliers, taxis et motos Jakarta sont rares. Tout le monde s'est terré chez soi. Tous les lycées de la ville : Djignabo Bassène, Peyrissac, Kenya, El Hadji Oumar Badji de Djibock, ainsi que plusieurs établissements élémentaires ont tous été vandalisés. Les barricades sont toujours présentes dans les quartiers périphériques désertés par les Fds. Les étudiants de l'Université Assane Seck de Ziguinchor sont bloqués dans le campus fermé. Les étudiants qui n'ont pas de parrain dans la ville de Ziguinchor ne savent plus à quel saint se vouer ne sachant où aller. Une étudiante en partance pour le quartier Diabir a été interceptée dans cette petite forêt par un individu qui l'a violée. Le transport aérien est bloqué jusqu’à nouvel ordre. Les voyageurs ont du mal à quitter Ziguinchor.  
Le bilan macabre dans la région est de cinq morts dont quatre à Ziguinchor et un au Cap Skirring. Les arrestations sont nombreuses à Ziguinchor comme à Bignona.  
 
Baye Modou SARR
 
 
LES ECHOS


ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs | Santé | Contribution


Le diable est dans le détail

Impulsion

Répulsion

Desserrer l’étau

Triple bonheur

Derrick

« Le bon la brute et les truands »

Parti-Etat ?

Coaching

Etuve



LIVE RADIO




SANTE

TABAGISME : LES FUMEURS QUI ARRÊTENT LA CIGARETTE AVANT 40 ANS PEUVENT ESPÉRER VIVRE AUSSI LONGTEMPS QUE LES NON-FUMEURS

LUTTE CONTRE LE CANCER DU COL DE L’UTÉRUS À ZIGUINCHOR : 8 thermoablations et 802 coloscopies pratiquées avec 6 cas de suspension de cancers…

RÉUSSITE DEUX TRANSPLANTATIONS RÉNALES : UNE PREMIÈRE AU SÉNÉGAL : Macky Sall, satisfait, félicite le professeur et annonce le projet de transplantation oculaire

Envie de suicide avec les crises d'hémorroïdes : symptômes, causes, traitements et prévention

RAPPORT « THE PATH THAT ENDS AIDS»: Onusida montre la possibilité de mettre fin au sida d’ici 2030