jotaay
jotaay

jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

EXPORTATIONS ET IMPORTATIONS DE BIENS AU MOIS D’AOUT Le déficit de la balance commerciale estimé à 109,8 milliards



EXPORTATIONS ET IMPORTATIONS DE BIENS AU MOIS D’AOUT Le déficit de la balance commerciale estimé à 109,8 milliards
 
En août 2021, le déficit de la balance commerciale, estimé à 109,8 milliards, s’est dégradé de 70,0 milliards par rapport au mois de juillet 2021. Cette situation s’explique par une baisse des exportations (-5,6 milliards) conjuguée à une hausse des importations de biens (+73,2 milliards), comparé au mois précédent.
 
 
 
Les exportations de biens, évaluées à 197,6 milliards au mois d’août 2021, sont ressorties en baisse de 2,8% (-5,6 milliards) en rythme mensuel. Cette situation est imputable au fléchissement des exportations d’acide phosphorique (-13,3 milliards), de produits alimentaires (-4,0 milliards) et de titane (-1,5 milliard). Le repli des exportations de produits alimentaires est le reflet de la baisse des ventes à l’extérieur de produits halieutiques de 4,0 milliards. Toutefois, la contraction des exportations est atténuée par la hausse des ventes de produits pétroliers de 4,6 milliards sur la période. En glissement annuel, les exportations de biens ont augmenté de 32,3% (+48,2 milliards), reflétant notamment la progression des exportations d’or brut (+8,4 milliards), de produits alimentaires (+7,0 milliards), d’acide phosphorique (+5,4 milliards), de titane (+1,9 milliard) et de zircon (+1,0 milliard). En revanche, une baisse des ventes à l’extérieur de produits pétroliers (-2,4 milliards) est notée.
 
S’agissant des exportations du Sénégal vers l’Uemoa, elles sont estimées à 32,2 milliards au mois d’août 2021 contre 33,2 milliards le mois précédent, soit une diminution de 1,0 milliard. Elles ont représenté 16,3% de la valeur totale des exportations de marchandises du Sénégal durant le mois d’août 2021. La part des produits acheminés vers le Mali, principale destination des exportations du Sénégal dans l’Union, est passée de 52,3% à 60,6% sur la période, soit un gain de parts de 8,3 points de pourcentage. Le ciment reste le principal produit exporté vers le Mali, avec une part évaluée à 25,8% en août 2021 contre 24,3% le mois précédent.
 
Hausse des importations
 
Concernant les importations de biens, elles sont passées de 355,8 milliards en juillet 2021 à 428,9 milliards au mois d’août 2021, soit une progression de 20,6% (+73,2 milliards). Cette hausse reflète le regain de la valeur des importations de produits pétroliers (+42,5 milliards), de «véhicules, matériels de transport et pièces détachées automobiles» (+7,0 milliards), de «machines, appareils et moteurs» (+4,6 milliards) et de produits alimentaires (+1,7 milliards). Le renforcement des importations de produits pétroliers est lié à l’augmentation des achats à l’extérieur des huiles brutes de pétrole (+40,7 milliards) et, dans une moindre mesure, des produits pétroliers raffinés (+1,7 milliard). En glissement annuel, les importations de biens ont crû de 46,0% (+135,2 milliards), sous l’effet de la progression des principaux produits importés, notamment, les produits pétroliers (+65,6 milliards), les «machines, appareils et moteurs» (+9,5 milliards), les produits pharmaceutiques (+5,8 milliards) et les «véhicules, matériels de transport et pièces détachées automobiles» (+3,2 milliards). S’agissant de produits alimentaires, la hausse est fortement liée à l’accroissement des achats à l’extérieur de riz (+7,5 milliards), de maïs (+1,9 milliard) et de froment et méteil (+1,5 milliard).
Concernant les importations de biens en provenance des pays de l’Uemoa, elles sont évaluées à 7,5 milliards au mois d’août 2021 contre 7,6 milliards le mois précédent, soit une légère baisse de 29,1 millions. Elles ont représenté 1,8% de la valeur totale des importations de biens du mois d’août 2021. La Côte d’Ivoire demeure le principal fournisseur du Sénégal au sein de la zone, avec une part évaluée à 71,0% en août 2021 contre 67,5% le mois précédent. Les achats en provenance de ce pays ont, principalement, porté sur les fruits et légumes comestibles, les huiles et graisses animales et végétales, les autres produits sucrés, les matières plastiques artificielles et les produits des industries parachimiques qui ont représenté, respectivement, 17,5%, 16,4%, 11,3%, 9,8% et 4,2% sur la période.
 
M. CISS
 
LES ECHOS

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


Spectre

Immortalité

Jogging

Bobos

Crever l’abcès

Huile caillée

Boomerang: Huile caillée

Katioucha

Brouhaha

Renaissance


LIVE RADIO

29/03/2021



SANTE

EXAMEN DU PROJET DE BUDGET DU MINISTERE DE LA SANTE POUR L’ANNEE 2022: Les députés plaident pour une hausse des salaires des médecins et interpellent le ministre sur la menace d’Omicron

COVID-19 EN AFRIQUE DU SUD: Un nouveau variant dénommé «Omicron», résistant aux vaccins, sème la terreur

LANCEMENT DES TRAVAUX DU CENTRE NATIONAL D’ONCOLOGIE DE DIAMNIADIO: Macky annonce la gratuité, dès janvier, des intrants de la chimiothérapie pour les cancers féminins, en attendant la prise en charge de tous les malades

LUTTE CONTRE LE CANCER DU COL DE L’UTERUS 1800 nouveaux cas de cancer par an au Sénégal, la Lisca préconise le dépistage des femmes de 40 et 74 ans tous les 2 ans

0 décès, 10 nouveaux cas et 9 cas graves

3 décès, 14 nouvelles contaminations

Recrutement de 800 médecins et personnels paramédicaux

Covid : La tendance à la baisse se poursuit

Situation Covid : 5 décès, 52 nouveaux cas

PR FARY KA, CHEF DE SERVICE DE NÉPHROLOGIE DE L’HÔPITAL LE DANTEC « 417 séances d’hémodialyse ont été réalisées pour 90 patients, parmi lesquels21 sont malheureusement décédés»