jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

ESCROQUERIE ET CHARLATANISME: Moussa Charara traîne en justice le marabout Al Khassimou Touré qui n’a pas pu éviter son divorce malgré les 7 millions qu’il lui a donnés



ESCROQUERIE ET CHARLATANISME: Moussa Charara traîne en justice le marabout Al Khassimou Touré qui n’a pas pu éviter son divorce malgré les 7 millions qu’il lui a donnés
 
 
Ayant perdu sa femme qui a divorcé d’avec lui depuis le Canada, pour escroquerie et charlatanisme, Moussa Charara, qui n’a cessé de recourir aux marabouts, a trainé hier devant la barre des flagrants délits de Dakar le charlatan Al Khassimou Touré qui l’aurait grugé de 7 millions. Le marabout, qui devait formuler des prières afin de sauver son ménage qui volait en éclats, sera fixé sur son sort jeudi prochain.
 
 S’il y a vraiment quelqu’un que l’amour a rendu complètement fou, c’est Moussa Charara, qui est totalement amoureux de son épouse qui se trouve au Canada. Cependant, cette dernière avait dans ledit pays enclenché une procédure de divorce à son encontre. Depuis lors, le sieur Charara ne retrouve plus ses esprits. Aussi, il n’a cessé de faire des tours chez les marabouts pour que son divorce ne soit pas prononcé et que ses problèmes de couple puissent être réglés. Le 26 mars dernier, il avait attrait devant la barre des flagrants délits le marabout Mamadou Baldé, dont il avait loué les services, pour qu’il règle ses problèmes de ménage. En vain. Malgré cela, Charara n’a pas lâché prise. Désirant toujours sauver son couple, il s’est à nouveau tourné vers un autre marabout, le nommé Al Khassimou Touré. Là aussi, sans plus de succès. Mécontent, il l’a trainé, hier, devant ce même tribunal pour les faits d’escroquerie et de charlatanisme.
Cette fois-ci, selon lui, son confident Abdoulaye Samba, à qui il avait fait état de ses difficultés, l’avait mis en rapport avec Al Khassimou Touré qui devait à son tour formuler des prières dans le but de régler ses problèmes conjugaux. A ce dessein, le marabout l’avait rassuré, en lui disant que ses problèmes relevaient du mauvais sort et qu’il pouvait les résoudre. C’est là qu’il lui a demandé de lui remettre la somme de 4 millions pour les sacrifices, entre autres. Mais, comme Moussa Charara trouvait ce montant-là faramineux, le marabout avait réussi à lui donner des bains mystiques qu’il prit. Chose faite, il a perdu toute lucidité et a ainsi versé le montant de 7 millions F au marabout. Sans succès. Le divorce fut prononcé.
N’ayant vu que du feu, il a déposé plainte à l’encontre du prévenu qui a été déféré au parquet. Lors de sa comparution, hier, Al Khassimou a contesté les faits, ainsi que la somme mise avancée. «Après m’avoir soumis ses problèmes de couple, j’ai formulé des prières comme il me l’avait demandé et fait des offrandes. Je lui ai bien dit que si le bon Dieu le décidait, son vœu allait se réaliser. Je ne faisais que prier le Tout Puissant. On a marchandé jusqu’à se mettre d’accord sur 4 millions, mais il m’a envoyé par Wari une avance de 200.000. Je lui ai fait des offrandes à hauteur de 800.000. Il ne m’a pas donné 7 millions, mais 700.000», a dit le prévenu.
Le plaignant Moussa Charara, quant à lui, soutient le contraire, expliquant avoir remis 7 millions au marabout. Il est suivi par son avocat, Me Ndiack Ba, qui déclare que l’inculpé a construit sa maison de Keur Massar avec l’argent de son client et n’avait rien fait pour lui. Poursuivant, la robe noire a réclamé la somme de 10 millions pour toutes causes de préjudice confondues, déposant devant le tribunal l’acte de divorce de Charara. La parquetière a requis une application de la loi. Pour la défense, Me Ismaïla Diagne, arguant pourtant que les remises ne sont pas prouvées, a tout de même demandé une application bienveillante de la loi pour son client. Délibéré demain.
Fatou D. DIONE
 

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | bOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL


Les plus récentes
ACTUALITE
Sidy Djimby NDAO | 14/08/2018 | 36 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
ECONOMIE
| 10/08/2018 | 28 vues
00000  (0 vote)
SPORTS
| 05/08/2018 | 28 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 46

Boomerang: Cash-cash

Boomerang: Libations

Boomerang: Mât de Cocagne

Boomerang: Régression

Boomerang: Abyssal

Boomerang: Bug de la Pub

Boomerang: Simultanéité

Boomerang: Saupoudrage

Boomerang: Que dalle !

Boomerang: Démesure