jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

DIOURBEL: Cheikh Ndongo écope d'un mois pour avoir remis un billet de 1000 F au commandant de gendarmerie

Un mois de prison ferme. C'est la sentence rendue hier jeudi par le tribunal des flagrants délits de Diourbel contre le transporteur Cheikh Ndongo. L'homme âgé de 38 ans tentait de corrompre le commandant de la gendarmerie à qui il avait remis un billet de 1000 francs Cfa.



DIOURBEL: Cheikh Ndongo écope d'un mois pour avoir remis un billet de 1000 F au commandant de gendarmerie
 
Transporteur de son état, Cheikh Ndongo réfléchira désormais par deux fois avant de verser dans la corruption d'un fonctionnaire. La semaine dernière, Cheikh Ndongo, qui avait quitté Touba pour se rendre à Dakar, a emprunté la nationale 3 en passant par la commune de Diourbel. Mais, arrivé au point de contrôle des gendarmes, il tombe nez à nez sur un gendarme en faction. Et mal lui en a pris lorsqu'il sort de la boîte à gants de son véhicule sa carte grise dans laquelle il met exprès un billet de 1000 francs Cfa avant de la remettre à l'homme de tenue. Mais ce dont Cheikh Ndongo était très loin de se douter, c'est qu'il n'avait guère affaire à un simple gendarme en face de lui, mais plutôt le commandant de la gendarmerie en personne. Et dès qu'il a tendu le bras pour récupérer sa carte grise, le commandant l'a extrait de la voiture, lui a passé les menottes avant de le conduire à la brigade de gendarmerie. Placé en garde-à-vue, puis présenté au procureur de la République, le transporteur a été par la suite placé sous mandat de dépôt. Face aux robes noires, hier jeudi, il a tout reconnu avant de se confondre en excuses. Au juge, Cheikh Ndongo a déclaré qu'il avait l'habitude de donner juste 1000 francs Cfa aux gendarmes et aux policiers pour qu'ils le laissent continuer son chemin. D'après lui, il s'agit là d'un procédé courant entre automobilistes et éléments des forces de l'ordre. Le procureur, que l'histoire a fait sourire, a requis contre le prévenu 3 mois d'emprisonnement ferme. Dans son verdict rendu séance tenante, le tribunal a reconnu Cheikh Ndongo coupable du délit de tentative de corruption. Il a été condamné à un mois ferme, et le billet de 1000 francs Cfa saisi mis à la disposition du Trésor public sénégalais. 
 
Moustapha Diakhaté
 
 
 

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | bOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE