jotaay
jotaay

jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

CONDAMNÉ À 15 ANS DE TRAVAUX FORCÉS POUR APOLOGIE DU TERRORISME: Le procureur d'appel a requis la confirmation de la peine pour le Franco-Sénégalais Ibrahima Ly



CONDAMNÉ À 15 ANS DE TRAVAUX FORCÉS POUR APOLOGIE DU TERRORISME: Le procureur d'appel a requis la confirmation de la peine pour le Franco-Sénégalais Ibrahima Ly
 
 
 
Alors qu'il est condamné à 15 ans de réclusion criminelle par le premier juge, le Procureur général de la Chambre criminelle d'appel de Dakar a requis hier la confirmation de ladite peine contre Ibrahima Ly, qui y comparaissait pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste et apologie du terrorisme. Il sera édifié sur son sort le 26 avril prochain.
 
 
 
 
Accusé pour des faits d'association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste et d'apologie du terrorisme, Ibrahima Ly s'était selon l'accusation rendu en Syrie pour faire le djihad. Après un séjour de 3 mois en Syrie, cet accusé de 36 ans a été interpellé à Mbour une fois après avoir foulé le territoire sénégalais. Après l'exploitation de son téléphone, des photos où il tient une arme ont été retrouvées. Les investigations ont aussi révélé une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux et dans laquelle il exhortait les musulmans à faire le jihad. Devant le prétoire, il est revenu sur le récit des faits. «C’est Abou Diakhaté qui m’a suggéré de me rendre en Syrie. Il m’a conseillé de ne rien dire à mes parents. Il a mis à notre disposition ses propres moyens. Il m’a demandé ce que je comptais faire et je lui ai dit que j’envisageais de me rendre en Arabie Saoudite. Il m'a dit qu’il a étudié en Syrie et qu’il est établi là-bas avec son frère», dit-il. Et d'ajouter : «une fois là-bas, j’ai vu les conditions dans lesquelles les gens vivaient. Je voulais rentrer, mais des gens ont tout fait pour nous en dissuader. Et pour parvenir à mes fins, j’ai accepté de jouer le jeu», s'est-il disculpé. Malgré ces dénégations, ladite vidéo versée dans la procédure l'enfonce. Ainsi, pour se justifier, il explique : «j'ai fait cette vidéo sous la contrainte. Je ne mangeais pas, je ne dormais pas et j’étais inquiet. Je ne voulais que rentrer. J’ai tout fait pour quitter ce pays par la grâce d’Allah. Je leur ai dit que je voulais rentrer en France. Mais ils ont dit qu’ils vont d’abord vérifier s’il n’y a pas des espions avec nous. Là vraiment j’ai vu que la personne qui m’a persuadé de venir m’a berné». Ayant réussi à quitter la Syrie, Ibrahima Ly s'est rendu en Turquie où il a expliqué aux autorités policières ce qui lui est arrivé. Mais, rapatrié par la suite au Sénégal en 2015, il a été interpellé une semaine après son retour. Après ses regrets à la barre, les avocats constitués pour sa défense ont sollicité son acquittement, là où le Procureur général a requis la confirmation de la peine de 15 ans de travaux forcés qui lui a été infligée en première instance. Délibéré le 26 avril prochain.
 
Fatou D. DIONE
 
 
LES ECHOS

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


Aiguillon

Boomerang: Libertés

Dette

Booemlrang: Alternative

Chimère

Surpassement

Test majeur

Démagogie

Françafrique

Glacis


LIVE RADIO

29/03/2021



SANTE

LUTTE CONTRE LE CANCER DU COL DE L’UTERUS 1800 nouveaux cas de cancer par an au Sénégal, la Lisca préconise le dépistage des femmes de 40 et 74 ans tous les 2 ans

0 décès, 10 nouveaux cas et 9 cas graves

3 décès, 14 nouvelles contaminations

Recrutement de 800 médecins et personnels paramédicaux

Covid : La tendance à la baisse se poursuit

Situation Covid : 5 décès, 52 nouveaux cas

PR FARY KA, CHEF DE SERVICE DE NÉPHROLOGIE DE L’HÔPITAL LE DANTEC « 417 séances d’hémodialyse ont été réalisées pour 90 patients, parmi lesquels21 sont malheureusement décédés»

En direct:Nombre de personnes décédées à cause du coronavirus COVID-19 dans le monde selon le pays

Découvrez le Neem, l'arbre aux 1001 vertus

Coronavirus : un urgentiste préconise une ligne téléphonique spéciale