jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

CHARLATANISME À TOUBA: Djily Koundia se faisait passer un descendant de Serigne Touba, escroque une banquière et prend 3 ans de prison

Les trois années qu’il devra passer à la Maison d’arrêt et de correction (Mac) de Diourbel serviront peut-être à l’escroc Gallas Djily Koundia pour méditer sur ses actes. Il a été condamné à cette peine par le tribunal correctionnel de Diourbel pour charlatanisme.



CHARLATANISME À TOUBA: Djily Koundia se faisait passer un descendant de Serigne Touba, escroque une banquière et prend 3 ans de prison
 
 
 
Poursuivi pour escroquerie et charlatanisme, Gallas Djily Koundia, qui se faisait passer pour un descendant de Serigne Touba dans le dessein de dépouiller ses nombreuses victimes, a été condamné à 3 ans d’emprisonnement et à payer à Mame Asta Fall Ngom 23 millions de francs Cfa. Après avoir fait connaissance avec sa victime sur Facebook, Gallas Djily Koundia a tout mis en œuvre pour arriver à la convaincre qu’il avait d’étroites relations avec plusieurs Mbacké-Mbacké. Par la suite, il a soutiré à la dame d’importantes sommes d’argent, des bijoux, de l’or, des billets d’avion, des bœufs, des voitures et même des kilos de cola, prétextant des sacrifices pour conjurer le mauvais sort. 
 
 
Il amadoue la sœur de sa victime pour entretenir avec elle des relations intimes
 
Par moments, l’escroc, qui changeait de voix lorsqu’il appelait au téléphone Mame Asta Fall Ngom, se faisait passer pour des marabouts mourides très connus. Et plus le temps passait, plus il dépouillait la dame de tous ses biens. Celle-ci finit par être poursuivie par ses employeurs de la banque dans laquelle elle occupait d’importantes responsabilités. Et comme si cela ne suffisait pas, l’escroc va jusqu’à amadouer la sœur de sa victime pour entretenir avec elle des relations intimes. Mais, quand Mame Asta Fall Ngom réussit à reprendre ses esprits, elle commence à exiger des réponses. Mais là, Gallas Djily Koundia lui suggère de fuir le pays pour aller se cacher en Côte d’Ivoire. C’est là qu’entrent en jeu les éléments de la police de Touba qui, de connivence avec la dame, tendent un piège au truand qu’ils interceptent à la sortie de Diourbel. 
A la barre, Gallas Djily Koundia reconnait sans même sourciller toutes les charges retenues contre lui. De quoi rendre simple le travail du tribunal, qui l’a condamné à une peine de trois ans et à payer à Mame Asta Fall la somme de 23 millions Cfa.
 
Moustapha DIAKHATE

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | bOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL



Boomerang: Tabou aboli

Boomerang: Canari

Boomerang: Cancrelat

Boomerang: Ila Touba

Boomerang: Prétexte

Boomerang: Tempo

Boomerang: Match-piège

Boomerang: Charivari

Boomerang: Ressentiment

Boomerang: Rentrée