jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

Boomerang: Saupoudrage



Boomerang: Saupoudrage
Si les pompiers en rouge éprouvent des difficultés pour remplir leurs camions-citernes, par ces temps de pénurie exacerbée de liquide précieux, ce n’est pas le cas du Pompier beige-marron, qui éteint les départs de feu sociaux à coups de billets de banque. Hé oui, comme Lucky Luke, Prési dégaine plus vite que son ombre et il suffit de l’approcher pour se retrouver les poches pleines. Raison des embouteillages à la salle des banquets du Palais. En tout cas, les cheminots retraités ont bien eu raison de faire siffler le train de leur désarroi. A peine ont-ils fait mine de s’étaler sur les rails du Petit train de banlieue, que Niangal a décidé de dégainer les quelque 621 millions qu’ils réclamaient à tue-tête depuis belle lurette. Une bonne chose donc. Sauf que d’autres sont dans la galère depuis bien plus longtemps et pour des sommes encore plus importantes. Les 7500 ex-travailleurs des 18 sociétés liquidées (Hamo, Frigocap, Sias, Sotrac, la Communauté urbaine, etc.) sont toujours dans la mouise, réclamant un pactole de 25 milliards. Pour dire qu’éponger le passif social est loin d’être une sinécure et n’a que faire du saupoudrage électoraliste présentement de mise.
Waa Ji

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | bOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL



Boomerang: Effets de manche

Boomerang: ​Voix de la raison

Boomerang: Tabou aboli

Boomerang: Canari

Boomerang: Cancrelat

Boomerang: Ila Touba

Boomerang: Prétexte

Boomerang: Tempo

Boomerang: Match-piège

Boomerang: Charivari