jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

Boomerang: Mutant



Boomerang: Mutant
En élisant un ingénieur président de la République, les Sunugaaliens couraient bien le danger de le voir concevoir des processus innovants touchant aux fondamentaux. Et là, Niangal n’a jamais cessé de modifier les systèmes comme les services, depuis 7 ans qu’il tient les commandes de Sunugaal. Sauf que, maintenant, il est passé en «fast-track». Avec le risque majeur de s’emberlificoter les pinceaux, à vouloir mettre les bouchées doubles. Parce qu’avec le premier mandat, il avait la perspective d’un second et pouvait voir venir. Alors qu’avec le second, la seule perspective, c’est le terminus de 2024. Donc, le temps est bien compté et il y a moult choses à faire. Peaufiner le legs à la postérité, en redressant les impairs, gommer les taches, pour tout dire, nettoyer les écuries d’Augias. Mais pas seulement, car, il faut aussi préparer ses arrières, en structurant son parti afin qu’émerge un successeur. En tout cas, au départ du «fast-track», le futur ex Premier ministre doit apprendre à bien muter, car les tâches qui lui ont été confiées en Conseil des ministres, hier, pour la bonne marche du pays, seront bien actés par…le secrétaire général de la Présidence à date échue.
Waa Ji

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | bOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL



Boomerang: Douche

Boomerang: Transferts

Boomerang: Ripailles

Boomeran: Le calice jusqu’à la lie

Boomerang: Serpent de mer

Boomerang: Air Ball

Boomerang: Mouise

Boomerang: De Charybde en Scylla

Boomerang: Dont acte

Boomerang: Coup de Jarnac