jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

Boomerang: Les doigts dans le nez



Boomerang: Les doigts dans le nez
Les compagnies pétrolières occidentales vont continuer longtemps encore à se sucrer sur le dos des peuples africains. Et même si le Sénégal et la Mauritanie ont conclu un accord de coopération intergouvernemental pour le partage des recettes de l’exploitation du gisement gazier à leur frontière maritime, ils n’en tireront que des miettes, par rapport aux gros bénéfices des majors. Déjà qu’avec les transferts et autres rachats de parts, c’est des milliards qui sont engrangés, alors qu’aucune exploitation n’est encore faite. C’est ainsi que Petro Tim s’est sucré, les doigts dans le nez, avec Saint-Louis Offshore Profond, en vendant ses parts à Kosmos, qui a son tour cédera 60% à BP. Et dans le projet unifié avec la Mauritanie, c’est 61% pour BP, 29% pour Kosmos et….fifty-fifty de 10% pour les sociétés du Sénégal et de Mauritanie. Et ça continue, puisqu’il est annoncé que le patron de Total, Patrick Pouyanné, est dans le secteur, visite les présidents Sall et Aziz, puisque BP compte lui vendre ses parts. La leçon à tirer de tous ces micmacs, c’est que la colonisation française renaît et surtout que les contrats doivent être impérativement publiés, car ne doit-on pas nous demander notre avis avant toute cession de parts ?
Waa Ji
 
 

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | bOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL



Boomerang: Exceptionnel

Boomerang: Jugement de Salomon

Boomerang: Héritage

Boomerang: Mission remplie

Boomerang: In-Augures

Boomerang: Énergie positive

Boomerang: Écœurant !!!

Boomerang: Jeu de yo-yo

Boomerang: Combler le fossé

Boomerang: Cycle