jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

BOOMERANG: Poker électoral



BOOMERANG: Poker électoral
Les bruits de bottes sont loin de s’estomper dans le sud du pays. L’armée semble bien décidée à en finir avec la rébellion casamançaise, du moins la faction dirigée par César Atoute Badiate et qui a ses quartiers au sud de Ziguinchor. Les opérations de ratissage consécutives au carnage de Boffa Bayotte ont franchi ce week-end la ligne rouge qui mène au sanctuaire de Kagit. Et les combats n’ont pu qu’être farouches et meurtrières : un Jambaar tué, 2 autre blessés ; 2 combattants faits prisonniers, pour combien de tués ? Nul ne sait. Ce que l’on sait, par contre, c’est que l’Etat a adoubé une faction contre une autre. Salif Sadio a pris ainsi le dessus sur son rival César Atoute Badiate et compte bien se positionner comme unique interlocuteur du gouvernement. Disons quand même que le pari guerrier de Macky Sall peut être risqué, car il ne suffit pas de raser les bases de Kassolol pour venir à bout du front sud, il faut mettre la main sur son chef. Et encore. Le poker électoral consistant à vouloir placer dans un bilan de fin de mandat l’extinction de la rébellion casamançaise vaut bien la peine d’être joué. Pourvu simplement qu’il ne soit pas menteur.
Waa Ji

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | bOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL



Boomerang: Réserve

Boomerang: Totalitarisme

Boomerang: Sous-fifres

Boomerang: Raclées

Boomerang: Fichier fait ch…

Boomerang: Fichier fait ch…

Madické Niang à Doha: une grosse intox

Boomerang: Brrr !

Boomerang: Rafistolage

Boomerang: Lucidité