jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

ASSOCIATION DE MALFAITEURS: Mass Diouf se fait passer pour un sergent-chef et détrousse avec ses acolytes les gens



ASSOCIATION DE MALFAITEURS: Mass Diouf se fait passer pour un sergent-chef et détrousse avec ses acolytes les gens
 
 
Les prévenus Mass Diouf, Assane Diouf et Cheikh Koté risquent de séjourner 4 ans en prison si le tribunal correctionnel de Dakar suit le procureur dans ses réquisitions. Avec leurs acolytes poursuivis pour association de malfaiteurs, vol en réunion commis la nuit, usurpation d'identité, détention d'arme sans autorisation administrative et détention de chanvre indien, ces prévenus avaient, en 2016, agressé des individus, les dépossédant de leurs biens après s'être présentés comme des policiers. 
 
 
 
Une bande d'agresseurs, c'est ce que sont Cheikh Koté, Mass Diouf, Assane Diouf, Chamsidine Diagne, Mamadou Khabane Diouf et Pape Ibrahima Ndoye. Ces derniers ont formé un gang pour dépouiller les honnêtes citoyens de leurs biens. En effet, la nuit du 19 février 2016, avec armes à feu et menottes, ils se sont présentés comme des policiers en tenue pour pouvoir agresser les victimes Daouda Guèye, Khamar Mamp et Belvina Peleka Tsiheleha, en les dépossédant de leurs portables. Hélas, durant cette même nuit, lorsqu'ils ont été au rond-point de la Rts, leurs acolytes Cheikh Koté, Mass Diouf et Assane Diouf ont été interpellés par les agents. Fouillé, un cornet de chanvre indien a été saisi par-devers Assane. Et sur Mass Diouf, 4 téléphones ont été retrouvés, en plus d'une arme à feu. Les plaignants, entendus, ont reconnu les prévenus comme étant leurs agresseurs. Ils sont donc inculpés pour association de malfaiteurs, vol en réunion commis la nuit, détention d'arme sans autorisation administrative, détention de chanvre indien et usurpation de fonction. 
Placés sous mandat de dépôt depuis 3 ans, Cheikh Koté, Assane Diouf et Mass Diouf ont comparu, hier, devant le tribunal correctionnel de Dakar, sans leurs acolytes qui n'ont pas daigné déféré à la convocation de Dame justice. Ces prévenus ont tour à tour nié les faits qui leur sont reprochés. Marié et père d'un garçon, Mass Diouf a juré au juge qu'il ne portait pas de tenue de policier. «Je serai toujours honnête avec vous, M. le juge. Je n'ai agressé personne. On a saisi 3 portables sur moi et non 4. Les 2 autres m'appartiennent. Je n'ai jamais porté de tenue militaire et je ne me suis jamais présenté comme tel. Je n'ai jamais non plus détenu de menottes. Le pistolet que je détenais m'a été vendu le jour de mon arrestation par le nommé Ass Malick. Et pour finir, je ne connais pas Cheikh Koté», dit-il. 
Des déclarations en porte-à-faux avec celles de Cheikh Koté qui le dément en déclarant que Mass Diouf portait une tenue treillis ce jour-là. Quant à Assane Diouf, il a reconnu le cornet de yamba qui a été retrouvé sur lui mais il a indiqué que c’était destiné à sa consommation personnelle. 
Faisant ses réquisitions, le substitut du procureur a martelé que les faits sont têtus et constitués à l'encontre des prévenus. A en croire le parquetier, le jour de leur arrestation montre qu'ils se sont connus et ils avaient mûri leur plan. Vu ces observations, il a sollicité que Cheikh Koté, Assane Diouf et Mass Diouf soient condamnés à 4 ans de prison ferme. Pour ce qui est de Chamsidine Diagne, Mamadou Khabane Diouf et Pape Ibrahima Ndoye, il a ordonné un mandat d'arrêt contre eux et a sollicité 2 ans ferme. 
Me Diène Ndiaye, constitué pour la défense de Assane Diouf, a demandé sa relaxe pure sur les autres délits puisqu'il n'est pas établi, selon lui, que son client a participé à une association pour commettre un vol. La robe noire a demandé au tribunal de retenir sa culpabilité pour la détention du chanvre indien en lui faisant une application bienveillante de la loi. Pour sa part, Me Iba Mar Diop a lui aussi souhaité la relaxe de Cheikh Koté et Mass Diouf qu'aucune des personnes agressées n'a reconnus, d'après lui. Délibéré le 25 avril 2019.
 
Fatou D. DIONE

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | bOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL



Boomerang: Déluge

Boomerang: Et si c’était l’avion ?

Boomerang: OTD

Boomerang: Potion magique

Boomerang: Fenêtre

Boomerang: Pain noir

Boomerang: Divertissement

Boomerang: Pistaches

Boomerang: Yes they Can !

Boomerang: Casse-Cranes