jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

ASSOCIATION DE MALFAITEURS ET VOL EN REUNION: Abdou Barry Fall gruge sa victime et subit le même sort



ASSOCIATION DE MALFAITEURS ET VOL EN REUNION: Abdou Barry Fall gruge sa victime et subit le même sort
 
Si le juge de la Chambre correctionnelle de Dakar suit les réquisitions du procureur, le prévenu Abdou Barry Fall va écoper de 6 mois de prison avec sursis, alors que son complice présumé, Moustapha Diop, prendra 6 mois ferme. Le commerçant Abdou Barry Fall, qui a grugé sa victime dans la vente de 8 terrains, est devenu victime du soi-disant marabout Moustapha Diop, qui a empoché son million de francs qu’il lui promet de multiplier par 15. Les prévenus ont comparu pour association de malfaiteurs, vol en réunion et escroquerie. Ils seront fixés sur leur sort le 26 mars prochain.
 
Après 15 mois de détention préventive, Abdou Barry Fall, commerçant de son état et son acolyte, Moustapha Diop, qui se dit marabout, ont comparu, hier, devant la Chambre correctionnelle de Dakar pour association de malfaiteurs, vol en réunion et escroquerie. Les faits pour lesquels ils sont poursuivis datent de 2017. Il résulte des débats d'audience que Abdou Barry Fall avait vendu 8 terrains à son ami Mor Tall. Ce dernier, ayant attendu vainement sans recevoir ses biens, l'a menacé d'enclencher des poursuites à son encontre. C’est alors que le commerçant a recouru aux services du marabout Moustapha Diop et le paie 68.000 francs. Ne se limitant pas à cela, le soi-disant marabout le convainc qu’il était en mesure de lui multipler son argent. Il demande un million qu’il promet au commerçant de multiplier en 15 millions de francs. Naïf, Abdou Barry Fall a accepté la proposition. C'est ainsi que, le 7 décembre 2017, aux environs de 00h, le marabout lui a donné rendez-vous à la plage du Cap des Biches. Une fois sur les lieux, trois individus ont surgi, se sont présentés comme étant des agents de police avant de les interpeller, menottes aux poings. Ils sont conduits manu-militari au Technopole avant d’être dépouillés de leurs biens et abandonnés sur les lieux. Les agresseurs ont emporté 2,5 millions de francs. 
Abdou Barry Fall d’ester immédiatement en justice. Interpellé, Moustapha Diop a reconnu les faits qui lui sont reprochés. De son côté, Mor Tall a introduit une plainte contre Abdou Fall pour escroquerie. Renvoyé devant le juge correctionnel pour association de malfaiteurs et vol en réunion, Moustapha Diop conteste avoir versé les faux billets qui ont été saisis par les enquêteurs. D'après lui, il avait promis à Abdou Barry Fall de lui multiplier les billets, mais il savait qu’il n’avait pas les moyens de le faire. Poursuivant, il explique avoir simulé l'agression avec ses amis, dont les nommés Bombardier et Baye Fall qui sont aussi ses complices. 
Pour sa part, son co-prévenu Abdou Barry Fall a juré que le marabout Moustapha Diop ne fait qu’escroquer les gens. «Je suis dans les Navétanes. J’ai sollicité ses services. Je lui ai remis 68.000 francs. Par la suite, il m’a donné un rendez-vous à plage du Cap des Biches pour faire les sacrifices. Lorsque je suis venu, des soi-disant agents de police m’ont arrêté et ont volé mon argent», explique-t-il. A l’en croire, il avait sur lui 2,5 millions de francs. 
Interrogé sur le délit d’escroquerie pour lequel il est poursuivi, le commerçant confirme avoir vendu à Mor Tall des terrains par procuration à Bambilor. Partie civile, dans cette affaire, ce dernier a affirmé que Abdou Barry Fall devait lui vendre 10 terrains, en réalité. «C’est un certain Pape Sow qui a réglé le problème. Je demande que les papiers de mes terrains me soient restitués», a-t-il sollicité devant le juge. 
Pour le compte du prévenu Abdou Barry Fall qui s'est aussi aussi constitué partie civile, son avocat a demandé la somme de 10 millions au faux marabout. A en croire son conseil, son client a été agressé par un indicateur de la police en complicité avec Moustapha Diop. L’avocat s'est indigné du fait que le policier ne soit pas arrêté. Le procureur Rokhaya Dionne a, dans son réquisitoire, soutenu que «la multiplication de billets est une manœuvre, pour le marabout Moustapha Diop, pour voler un million de francs». En ce qui concerne les terrains nus, explique le parquet, Abdou Fall n’était pas le propriétaire. Mais, à l’en croire, il a pris l’argent de Mor Tall. Pour le vol en réunion commis la nuit et l’association de malfaiteurs, la parquetière a requis 2 ans dont 6 mois ferme contre Moustapha Diop et 6 mois assortis du sursis pour son co-prévenu Abdou Barry Fall. Assurant la défense de ce dernier, Me Abdou Dialy Kane a plaidé. La robe noire a aussi sollicité sa mise en liberté provisoire qui a été refusée par le juge Amath Sy. Les prévenus seront fixés sur leur sort le 26 mars 2019.
Fatou D. DIONE

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | bOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL



Boomerang: Talion

Boomerang: Réorienter

Boomerang: Artifice

Boomerang: Gangrène

Boomerang: Politiquement…

Boomerang: Bravo !

Boomerang: Esbroufe

Boomerang: Guerre des mots

Boomerang: Mettre le holà

Boomerang: Ils y vont