jotaay

REPRISE DES NÉGOCIATIONS DE PAIX EN CASAMANCE: Des délégations de l’État du Sénégal et du Mfdc se sont rencontrées pendant deux jours à Sant'Egidio



REPRISE DES NÉGOCIATIONS DE PAIX EN CASAMANCE: Des délégations de l’État du Sénégal et du Mfdc se sont rencontrées pendant deux jours à Sant'Egidio
 
 
Après une interruption de plusieurs mois, les négociations de paix en Casamance ont repris. Selon nos informations, des représentants du président du Sénégal, Macky Sall, et une délégation du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (Mfdc), dirigée par Salif Sadio, se sont rencontrés pendant deux jours à la communauté de Sant'Egidio.
 
 
Contrairement à ce que révélait le coordonnateur du Groupe de réflexion pour la paix en Casamance, Robert Sagna, qui a déclaré il y a quelques jours que trois factions du maquis sont prêtes à aller à la table de négociations avec l’État du Sénégal et que seul Salif Sadio n’a pas encore répondu à l’appel, ce dernier a bel et bien pris part aux négociations de paix en Casamance. Salif Sadio a, en effet, dirigé la délégation du Mfdc lors des négociations qui ont eu lieu fin février à la communauté de Sant'Egidio. En effet, selon une déclaration commune des deux parties dont nous détenons copie, des représentants du président de la République du Sénégal, Macky Sall, et une délégation du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (Mfdc), dirigée par Salif Sadio, se sont rencontrés du 28 au 29 février à la communauté de Sant'Egidio.
 
 
Les «fossoyeurs de la paix, motivés par l’intérêt de continuer à profiter du conflit en cours» indexés
 
 
Après une interruption de la négociation de plusieurs mois, les parties ont réaffirmé solennellement la volonté politique du Président Macky Sall et du chef du Mfdc Salif Sadio de trouver une solution au conflit en Casamance, qui affecte la région depuis plus de 30 ans. «Les deux parties ont noté que leurs négociations avaient connu des moments difficiles, situation qui est le résultat de l’action de fossoyeurs de la paix, motivés par l’intérêt de continuer à profiter du conflit en cours», a indiqué le document qui ajoute que les deux délégations conviennent de la nécessité de rencontres de négociation régulières, et d’améliorer la communication mutuelle, à travers la médiation de Sant’Egidio, pour maintenir et améliorer la dynamique du processus de paix en Casamance.
Dans la déclaration commune, les représentants du président du Sénégal et du Mfdc ont déclaré également «la nécessité de reprendre les négociations régulières grâce à la médiation de Sant'Egidio pour donner un nouvel élan au processus de paix en Casamance»
Aussi, les deux parties réaffirment leur attachement à l’agenda de la négociation, signé le 3 novembre 2013, pour la poursuite du dialogue à l’occasion de leurs prochaines rencontres.
Une guerre oubliée qui a fait des milliers de victimes et de réfugiés, impliquant également certains États voisins, comme la Gambie. La région tire son nom du fleuve Casamance qui, avant de se jeter dans l'océan Atlantique, irrigue abondamment le sol et le rend fertile.
Malheureusement, la plupart des terres sont abandonnées, en raison de la présence de mines, et de nombreux jeunes sont contraints d'émigrer vers le nord du pays pour chercher un emploi ou étudier.
 
 
Sidy Djimby NDAO


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | bOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub



Boomerang: Terres neuves

Boomerang: Rebuts

Boomerang: 2,5 millions de cas

Boomerang: Sous le boisseau

Boomerang: Dessillement

« Malheur à qui prend ses sandales,quand les haines et les scandales tourmentent le peuple agité ! »

boomerang: Martel en tête

Boomerang: «Xalwa»

Boomerang: Théologien de la libération

Boomerang: Poumon




SANTE

En direct:Nombre de personnes décédées à cause du coronavirus COVID-19 dans le monde selon le pays

Découvrez le Neem, l'arbre aux 1001 vertus

Coronavirus : un urgentiste préconise une ligne téléphonique spéciale

APPARITION D’UN NOUVEAU VIRUS RESPONSABLE D’INFECTIONS PULMONAIRES CHEZ L’HOMME

QU’EST-CE QUE L’OPHTALMOLOGIE?

Bientôt, la transplantation rénale au Sénégal

Sénégal : "Bargny, l'émergence à tout prix ,"

Centre national de transfusion sanguine : Pourquoi la banque de sang est vide

pharmacie de garde la plus proche

Les plantes médicinales, une niche méconnue : Un patrimoine à protéger pour les générations futures