jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

CANDIDATURE LEBOUE A LA MAIRIE DE DAKAR: le «communautarisme dangereux» et le projet d’Abdoulaye Makhtar Diop dénoncé



CANDIDATURE LEBOUE A LA MAIRIE DE DAKAR: le «communautarisme dangereux» et le projet d’Abdoulaye Makhtar Diop dénoncé
 
 
Les propos d’Abdoulaye Makhtar Diop, affirmant, dans un entretien avec Dakaractu, être prêt à soutenir une candidature léboue à la mairie de Dakar, dénote d’un «projet antinational», d’un communautarisme dangereux, y compris pour les Lébous eux-mêmes, car portant «lourdement» atteinte à notre cohésion sociale et à la convivialité des habitants de Dakar. C’est la conviction d’Ibrahima Sène, qui s’est fendu d’une tribune sur sa page Facebook, pour condamner cette sortie du Grand Serigne de Dakar. Par le même canal, Moustapha Diakhaté a dénoncé une «balkanisation communautaire» qui risque de «détruire» le Sénégal, si l’on n’y met pas fin au plus vite. 
 
 
 
C’est à croire que le communautarisme est en train de gagner des étapes au Sénégal. Ce n’est pas le Grand Serigne de Dakar qui dira le contraire, lui qui clame haut et fort qu’il va soutenir une candidature léboue à la mairie de Dakar, lors des prochaines élections locales. Suffisant pour que ses propos suscitent des réactions de personnalités politiques. Pour Ibrahima Sène du Pit, qui se définit comme un «citoyen habitant non Lébou de Dakar», cette position du chef de la Collectivité léboue, qui a occupé et occupe encore de haute fonctions étatiques, est inadmissible. «Le député Abdoulaye Makhtar Diop, 5ème vice-président de l’Assemblée nationale du Sénégal, Grand Serigne lébou de Dakar, vient d’annoncer publiquement sa décision de soutenir un projet de conquête électorale de la Mairie de Dakar par la Communauté léboue», fait-il remarquer. Avant d’ajouter : «une telle vision de la Mairie de Dakar, de la part d’un député du Sénégal dont Dakar est la capitale, est plus que surprenante». 
Pour lui, cette posture du député est d’autant plus incompréhensible que ce dernier a été «élu sur la base d’une liste politique non communautaire, par des citoyens sénégalais de Dakar, dont une forte composante n’appartenant pas à la Communauté léboue». Qualifiant la position du Grand Serigne de «projet antinational», qui «porte lourdement atteinte à notre cohésion sociale et à la convivialité des habitants de Dakar», il pense que cela est «dangereux», même pour la communauté léboue. Et pour cause, explique-t-il, elle «l’oppose aux autres habitants de Dakar et détruit la perception de cette communauté, comme l’incarnation de la ‘’téranga’’ légendaire de notre peuple». Intrigué par une telle posture, qui n’est pas une première, Ibrahima Sène pense qu’il «urge de combattre cette velléité communautariste avant qu’il ne soit trop tard, au risque de la voir se répandre partout dans notre pays». 
 
 
Moustapha Diakhaté le communautarisme dangereux d'Abdoulaye Makhtar Diop
 
 
L’ancien président du groupe parlementaire de la mouvance présidentielle abonde dans le même sens. Rappelant les propos d’Abdoulaye Makhtar Diop, il dénonce «un communautarisme dangereux d'Abdoulaye Makhtar Diop, élu de la République et Grand Serigne de Dakar». Soulignant que «les Sénégalais, partout au Sénégal, sont chez eux et surtout descendants de toutes les ethnies de notre pays», Moustapha Diakhaté fustige «la balkanisation communautariste» qui est «une passion dangereuse», qu’il faut à tout prix combattre, pour ne pas la voir «détruire le Sénégal».
 
Mbaye THIANDOUM
 
 
 
 
 


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | bOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL



Boomerang: Pétroleurs

Boomerang: Plateforme

Boomerang: ​Taïaut !

Boomerang: Péché mignon

Boomerang: S’en-fout-la mort

Boomerang: Excès de bien

Boomerang: Ouroboros

Boomerang: Guéguerre

Boomeran: Paradigme

Boomerang: La cigale et la fourmi