jotaay
jotaay

https://www.facebook.com/flyairsenegal
Le meilleur de l'info au sénégal
RAPPORT DE LA BANQUE MONDIALE SUR LA SITUATION ECONOMIQUE DU SENEGAL : La dette publique a atteint 80,8% du PIB en 2023, l’accélération des réformes de l’administration fiscale préconisée pour stimuler la mobilisation des recettes intérieures EXCÉDÉS PAR LES AGISSEMENTS D’OUSMANE SONKO : Des compatriotes écrivent au Conseil constitutionnel et leur demandent de constater la démission du Président Bassirou Diomaye Faye CAMP GRATUIT DE LA CHIRURGIE A SICAP MBAO : La cataracte serait la première cause de cécité dans le pays BASSIROU DIOMAYE FAYE À BAMAKO DEVANT ASSIMI GOÏTA : «La position malienne, quoique rigide, n'est pas totalement inflexible… la Cedeao est très malmenée, mais nous ne devons pas nous résigner» ASSISES SUR LA REFORME ET LA MODERNISATION DE LA JUSTICE BDF : écarte tout procès en inquisition et théorise un système judiciaire qui inspire confiance aux justiciables DIALOGUE NATIONAL SUR LA JUSTICE Dr Cheikh Tidiane Seck dénonce une ‘’ foire de l’hypocrisie’’ et révèle le ‘’deal’’ qui est de transformer le Conseil constitutionnel en Cour constitutionnelle Mauvaise nouvelle pour les autorités : le fret a presque triplé REFORMES DANS LA JUSTICE : La date des assises prévue pour le 28 mai ; des préalables non encore réglés JOURNEE DE LA MEDIATION : A l’heure de la conciliation comme mode de règlement des litiges CHEIKH OUMAR SY, ANCIEN DEPUTE : « Macky Sall a sacrifié son candidat, son bilan et son parti pour sauver ses propres intérêts »
jotaay

MACKY SALL A LA JOURNÉE DES FORCES ARMES : «Notre budget de défense a connu une hausse sans précédent de 250% entre 2012 et 2023»




 
 
La 20ème édition de la célébration de la Journée des Forces armées, hier, a été riche en enseignements et renseignements. Le chef de l’Etat, dans le cadre de la préservation de la sécurité et de l’Etat de droit, a annoncé que le budget de la défense a augmenté de 250% durant son magistère et le nombre d’hommes dans les troupes de 60%.
 
Le président de la République a présidé hier la 20ème édition de la Journée nationale des Forces armées. Pour son dernier discours en la circonstance, Macky Sall a fait ses adieux aux troupes des armées. Face aux hommes de troupes, le chef de armées donne le message de la continuité des affaires de l’Etat. «L’année prochaine, mon successeur sera là, devant vous, assurant la continuité de l'État, de la Nation et de la République. En chef suprême des Armées en vertu de la Constitution, il vous commandera et vous lui obéirez. Ainsi, vous resterez fidèles à la tradition démocratique et républicaine de notre pays. Ainsi, au milieu des tumultes, je suis confiant que notre cher Sénégal continuera d’être un havre de paix, de sécurité et de stabilité», lance le président Sall aux soldats et aux officiers actifs.
Après ses douze ans à la tête de l’exécutif, le Président Macky Sall se réjouit de ses investissements pour l’armée. «Cette montée en puissance tous azimuts de nos Forces armées traduit ma conviction que le premier investissement d’un pays consiste à assurer la paix, la sécurité et la stabilité sans lesquelles rien n’est possible. Et en ces temps de menaces accrues, tout ce qui concourt à renforcer la défense nationale n’a pas de prix, parce que c’est elle qui nous met à l’abri des périls, en soutenant les fondements de l'État, de la Nation et de la République».
Prétextant le thème de cette 20ème édition qui est «les Forces armées au cœur de la cohésion nationale», Sall est d’avis que ce thème est d’actualité et «nous interpelle, parce que nous vivons dans un monde dangereux ; un monde exténué par l'abîme de la guerre ; un monde de turbulences et d’incertitudes ; un monde marqué par la crise des valeurs. Aux défis et menaces classiques, s’ajoute, de nos jours, une violence inouïe : violence physique, violence verbale, violence morale, portée et amplifiée à grand débit par les réseaux virtuels. Autant de facteurs déstabilisants et blessants à plus d’un titre. Ils sapent les fondements de l’Etat et de la République, portent atteinte à la cohésion nationale et nuisent à l’honorabilité d’honnêtes citoyens». Il poursuit en ses termes : «voilà pourquoi, dans une société qui se veut libre et démocratique, liberté et responsabilité doivent aller de pair, afin que nul ne puisse se croire au-dessus ou en marge de l’Etat, de la Nation et de la République. C’est ainsi que l’œuvre de construction nationale se fortifie».
 
Macky vante ses réalisations pour l’armée
 
 
Revenant sur ses actions en faveur de l’armée pendant son magistère, Macky Sall lâche : «pour ma part, j’ai toujours accordé une priorité élevée à nos Forces de défense et de sécurité, afin qu’elles puissent servir l’Etat, la Nation et la République dans les meilleures conditions possibles. C’est le sens du vaste programme de modernisation de nos armées que j’ai mis en œuvre dès mon accession à la magistrature suprême. Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Notre budget de défense a connu une hausse sans précédent de 250% entre 2012 et 2023 ; ce qui nous a permis de renforcer considérablement les moyens opérationnels de nos Forces de défense et de sécurité dans leurs composantes terrestre, maritime et aérienne. Quant aux effectifs, ils ont augmenté de plus de 60%, offrant ainsi un maillage complet du territoire national. Dans la même dynamique, nous avons créé un Centre des hautes études de défense, un Institut de défense et plusieurs écoles de formation et d’application pour doter nos Forces armées des meilleures compétences en ressources humaines. En soutien au moral de la troupe et de la condition militaire, d’importantes mesures ont permis d’améliorer le traitement salarial du militaire et ses conditions de vie, y compris les blessés et mutilés de guerre. Le logement de nos Forces de défense et de sécurité me tient aussi à cœur», souligne Macky Sall.
«Sentinelles vigilantes de l’intégrité territoriale et du maintien de l’ordre public, ou soldats engagés au service de l’idéal de paix en Afrique et ailleurs dans le monde, ils méritent notre gratitude et celle de la Nation», lance le Président qui souligne que la journée des forces armées n’est pas un simple rituel. ‘’Au-delà du cérémonial, elle est surtout l’occasion d’une introspection sur la vocation du soldat dans la société, parce que nos Forces armées, par leur mode de recrutement sur l’étendue du territoire national, sans discrimination aucune, incarnent la Nation dans toute sa diversité. D’où la pertinence même du concept Armée-Nation, qui inspire le thème de cette édition : les Forces armées au cœur de la cohésion nationale». «Dans le secret de votre conscience, ce serment vous oblige et constitue pour la postérité le pacte de loyauté qui lie votre destin à celui de votre pays. Dès lors, je vous engage à respecter la règle d’or du métier des armes : apprendre à obéir pour être digne de commander ; parce que c’est dans l’obéissance que se forge l’aptitude au commandement. Celui qui ne peut pas obéir n’est pas digne de commander», rappelle le chef de l’exécutif qui s’est adressé aux nouveaux officiers et sous-officiers qui viennent grossir les rangs de l’armée.
 
Baye Modou SARR
 
 
 
LES ECHOS


ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs | Santé | Contribution


Desserrer l’étau

Triple bonheur

Derrick

« Le bon la brute et les truands »

Parti-Etat ?

Coaching

Etuve

Leader mental

Tollé

Forces contraires



LIVE RADIO




SANTE

TABAGISME : LES FUMEURS QUI ARRÊTENT LA CIGARETTE AVANT 40 ANS PEUVENT ESPÉRER VIVRE AUSSI LONGTEMPS QUE LES NON-FUMEURS

LUTTE CONTRE LE CANCER DU COL DE L’UTÉRUS À ZIGUINCHOR : 8 thermoablations et 802 coloscopies pratiquées avec 6 cas de suspension de cancers…

RÉUSSITE DEUX TRANSPLANTATIONS RÉNALES : UNE PREMIÈRE AU SÉNÉGAL : Macky Sall, satisfait, félicite le professeur et annonce le projet de transplantation oculaire

Envie de suicide avec les crises d'hémorroïdes : symptômes, causes, traitements et prévention

RAPPORT « THE PATH THAT ENDS AIDS»: Onusida montre la possibilité de mettre fin au sida d’ici 2030