jotaay

JEUX OLYMPIQUES DE LA JEUNESSE DAKAR 2022 JOUR J-1000: Diagna Ndiaye lance le compte à rebours



JEUX OLYMPIQUES DE LA JEUNESSE DAKAR 2022 JOUR J-1000: Diagna Ndiaye lance le compte à rebours
 
 
 
C’est parti. Plus que 1000 jours pour le démarrage des Jeux olympiques de la jeunesse (Joj) Dakar 2022. 1000 jours pour tout mettre en place, 1000 jours pour tout planifier, 1000 jours pour finir les infrastructures. En un mot : 1000 jours pour être prêt à accueillir 4000 athlètes et 700 journalistes. Mamadou Diagna Ndiaye et son équipe, conscients des enjeux, comptent y aller avec les trois mots latins «Citius, Altius, Fortius» (plus vite, plus haut, plus fort).
 
 
 
 
 
Plus que 1000 jours pour le top départ. Dans le cadre des préparatifs des Jeux olympiques de la jeunesse (Joj) Dakar 2022 que l’Afrique accueille pour la première fois, le Comité national olympique et sportif sénégalais (Cnoss) et le Comité d’organisation des Joj (Cojoj) ont organisé une soirée, dans la nuit du samedi au dimanche à Dakar, pour le lancement du Compte à Rebours Jour J-1000 à la Place de la Nation. L’événement très attendu à Dakar a mobilisé des milliers de jeunes qui, sur place, ont commencé la fête en attendant l’apothéose avec de nombreux artistes, danseurs, graffitistes et chanteurs les plus en vogue pour le moment. Avec le Pbs, Wally Ballago Seck, des rappeurs, des mbalaxmen et en apothéose un excellent défilé des signares amenées par Marie Madeleine Diallo, Mamadou Diagna Ndiaye a mobilisé un monde impressionnant.
 
 
Autorités et ambassadeurs dans la place
 
Outre les artistes, Diagna Ndiaye a réuni autour de lui des autorités, des personnalités éminentes du monde du sport, des ambassadeurs… Parmi elles, il y avait Aminata Touré, Soham Wardini, les présidents de fédération, mais aussi les ambassadeurs des plus grands pays du monde : Usa, Japon, Espagne, Cuba, Venezuela, celui de France qui s’est fait représenté…
 
 
 
Diagna Ndiaye : «un grand mouvement populaire est en train de se mettre en place»
 
Une fierté pour le président du Cnoss Mamadou Diagna Ndiaye qui a magnifié la grande mobilisation des Sénégalais derrière l’organisation de cet évènement de dimension mondiale. «Je suis impressionné par ce que j’ai vu.  Il y a un grand mouvement populaire qui est en train de se mettre en place. Et c’est à l’honneur du Sénégal. Quand on voit ça, on est fier d’être Sénégalais». Une occasion pour lui de sensibiliser la population à suivre l’exemple du «Cleaning day» initié par Macky Sall. «Le président de la République a lancé un mouvement ’’cleaning’’ et pour ce que j’en sais, ça se passe plutôt bien. Je profite pour inviter tous les Sénégalais à faire en sorte que l’hygiène publique, la propreté ne soient pas vaines», appelle-t-il. 
Le compte à rebours lancé, les infrastructures vont suivre, renseigne le président du Cnoss. «De la même façon que nous avons lancé le compte à rebours, de la même façon pour les infrastructures le compte à rebours a démarré. La construction du stade olympique va bientôt démarrer, la pose de la première pierre est prévue d’ici quelques jours». De l’avis de Diagna Ndiaye, «tout est urgent», donc plus de temps à perdre. «Nous avons 1000 jours. Mais on n’a pas attendu le lancement du compte à rebours pour démarrer. Les équipes sont en place. La coordination se fait bien avec le Cio, les missions se succèdent au Sénégal et j’ai bon espoir. On va restituer de toute façon avec la presse sénégalaise et internationale des ‘’Mid-time’’ où on vous fera régulièrement le point de la situation», a-t-il déclaré.
 
 
Me Augustin Senghor président de la Fsf : «On va réussir le pari de l’organisation»
 
 
Le président de la Fédération sénégalaise de football, Me Senghor, est certain du succès de l’évènement. Mais pour lui ça passe par une bonne organisation et un travail bien accompli. «Nous devons travailler pour que cette organisation soit un succès. Les Jeux appartiennent au Sénégal et je sais qu’on va réussir le pari de l’organisation», soutient le patron du football national. Concernant la participation du Sénégal, Me Senghor assure : «c’est nous qui organisons, donc on doit être présent sur toutes les disciplines, non pas pour participer, mais faire des résultats. Nous, membres de fédérations, nous devons préparer nos athlètes pour qu’ils puissent avoir des médailles». Me Senghor de révéler que le football sera représenté par le futsal pour ces Joj 2022. «En ce qui concerne le football, nous avons choisi le futsal. Avec les membres du comité olympique, nous sommes en train de mener des discussions pour mettre une équipe capable de nous donner des résultats satisfaisants dans la compétition», indique-t-il.
 
 
Ibrahima Ndao, représentant du ministre des Sports : «toutes les dispositions seront prises au niveau de l’Etat pour que ces jeux puissent être un succès»
 
 
Représentant le ministre des Sports Matar Ba, le directeur de Cabinet Ibrahima Ndao a soutenu qu’une collaboration mutuelle entre acteurs et Etat du Sénégal fera des Joj 2022 une réussite totale. «Le compte à rebours  pour l’ouverture des Jeux olympiques a démarré. C’est un programme important. Nous travaillons main dans la main avec le comité et le coordonnateur de ce programme», confie-t-il. Ibrahima Ndao parie sur un succès de l’événement et assure que toutes les dispositions seront prises au niveau de l’Etat pour que ces jeux puissent être un succès aux yeux du peuple sénégalais et partout dans le monde». 
 
 
 
Soham Wardini, maire de Dakar : «notre défi est de rendre la ville propre pour recevoir nos hôtes étrangers»
 
 
 
Pour la mairesse de la ville, l’heure est à la mobilisation pour l’assainissement de Dakar. Elle fait appel à la population mais aussi à tous les maires d’Afrique. «Ce sera une première en Afrique. C’est pourquoi je lance un appel à tous les maires d’Afrique pour qu’ils viennent apporter leur soutien à la Ville de Dakar». Soham Wardini de rajouter : «il va valoir faire beaucoup d’efforts surtout pour l’environnement. Nous avons parlé de Dakar ville propre, c’était en prévision des Joj. J’appelle donc toute la population à se mobiliser, car ce n’est pas seulement Dakar qui reçoit, mais tout le Sénégal. Notre défi est de rendre la ville propre pour recevoir nos hôtes étrangers qui vont arriver dans notre pays», déclare le maire de Dakar.


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | bOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS


Boomerang: Tout baigne

Boomerang: Ndëp collectif

Boomerang: Image d’Épinal

Boomerang: Enlisement

Boomerang: Démon de midi

Boomerang: Capacités

Boomerang: Molécules

Boomerang: Talaatay Ndar

Boomerang: Avion-stop

Boomerang: Ordures