jotaay
jotaay

jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal
AVENIR POUR L’AFP APRES LE DEPART DE MOUSTAPHA NIASSE Ibrahima Bakhoum et Ibou Sané sceptiques SOUTIEN AUX FONCTIONNAIRES Macky Sall double l’avance Tabaski qui passe de 50.000 à 100.000 F Cfa HORREUR AU COMMISSARIAT CENTRAL DE POLICE DE DAKAR Le chauffeur de «Boy Djiné» pique de sévères maux de ventre et meurt sans assistance au violon MARY TEUW NIANE NIANE TACLE SÉVÈREMENT MANSOUR FAYE «Je ne me glorifie jamais d’un travail mal fait. J’aime la perfection. Je veux le meilleur pour Saint-Louis» COMMUNIQUÉ DE PRESSE Adressage numérique national : Les acteurs sensibilisent les populations sur l’importance du projet MACKY SALL RASSURE LES SÉNÉGALAIS «Tant que je serai président du Sénégal, il n’y aura pas de légalisation de l’homosexualité» TRAFIC DE DROGUE  Un navire avec «une importante quantité de drogue» intercepté en mer par la Marine nationale SADIO MANE SUR LE PITEUX ETAT DE LA PELOUSE DU STADE LAT DIOR ET DE LA COUPURE D’ELECTRICITE EN PLEIN MATCH «Ce qui s’est passé n’est pas digne d’un pays de football comme le Sénégal» PROCHE DE LA FAMILLE DE SERIGNE BABACAR SY ET mort à l’âge de 100 ans,  Katim Touré, enterré dans un terrain de Serigne Maodo Sy Dabakh, exhumé hier REPERES STATISTIQUES DE MARS 2021 Une amélioration de la production notée dans tous les secteurs d’activités

Colère des Sénégalais après la suspension du stade Lat Dior par la CAF



Colère des Sénégalais après la suspension du stade Lat Dior par la CAF
La décision prise par la Confédération africaine de football de retirer le stade Lat Dior de Thiès (70 km de Dakar) de la longue liste des stades homologués pouvant abriter les phases finales de la Coupe du monde, a été une pilule très amère pour les Sénégalais, qui n’ont pas manqué de souligner la légèreté des autorités en général, celle du sport en particulier.
Comme un coup de massue, la décision de la Confédération africaine de football (CAF) a douché le rêve de nombre de Sénégalais, qui aspiraient à voir débarquer sur leur sol des joueurs de talent, à l’image de l’Algérien Riyad Mahrez et autre Marocain Achraf Hakimi. Ce ne sera pas pour les mois à venir, puisque le seul stade, qui avait encore l’onction de la CAF, qu lui avait décerné une homologation provisoire, le stade Lat Dior de Thiès notamment, vient d’être banni des infrastructures capables d’abriter des matchs de football internationaux.
Ibrahima Fall, tailleur« De l’amateurisme ! », s’exclame Ibrahima Fall, tailleur, qui dit ne pas « comprendre comment les autorités sénégalaises en sont parvenues à ce stade, surtout pour un pays dit de football comme le Sénégal. Comment un pays comme le Sénégal, qui figure en bonne place des meilleures sélections africaines peut en arriver à ne pas avoir un seul stade disponible, capable de répondre aux normes de la CAF. C’est un échec, et il faut oser le dire. Aujourd’hui, le Sénégal devait être en mesure d’organiser des compétitions internationales, comme des Coupes d’Afrique », déplore le tailleur qui pointe que « ce stade Lat Dior, que j’ai connu depuis ma naissance, n’a pas changé du tout. Rien n’a changé, à part la pelouse. C’est vraiment dommage. Je pense que la CAF a bien fait de suspendre un pays aussi négligeant comme le Sénégal ».
Jules Ndione, conducteur de moto-taxi« Cette suspension est une honte pour le Sénégal qui est arrivé à un niveau où son football dépasse ses frontières. Que le Sénégal soit suspendu et doive recevoir à l’extérieur, du fait d’un défaut de stade de rang international, c’est extrêmement grave. Pour une nation dite de football, et qui n’a pas de stade, alors qu’on sait tout commence par les infrastructures. Pire, cela fait des mois que les autorités promettent de doter le pays de stades aux normes, mais rien : que des promesses non tenues. A l’heure actuelle, chaque région du Sénégal devait disposer au moins d’un stade aux normes internationales, hélas. Un pays de plus de 16 millions d’habitants, sortie vice-champion d’Afrique de football et qui n’a même pas un stade aux normes, c’est vraiment dommage », peste Jules Ndione, conducteur de moto-taxi.
Mame Goor Diagne, boulangerPour Mame Goor Diagne, boulanger, « la situation est extrêmement grave, il faut situer les responsabilités et en tirer toutes les leçons. Je pense aussi qu’il faut des sanctions, à tous les niveaux pour que pareille situation ne se répète plus jamais. Personnellement, je n’arrive pas à comprendre comment le Sénégal, un pays qui a des joueurs qui ont remporté de prestigieux trophées comme la Ligue Des Champions, une nation qui a de grands noms du football qui évoluent dans les quatre coins de la planète, ne dispose pas d’un seul stade de football aux normes, c’est une très grosse honte. Honnêtement, je n’arrive pas à comprendre comment est-ce que nous avons fait pour en arriver là. Je suis dégoûté », déplore le gérant de la Boulangerie Sope Naby.
 


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


LIVE RADIO

29/03/2021


Boomerang: Sans animosité

Boomerang: Présage

Boomerang: Peau de chagrin

Boomerang: Gazon anglais

Boomerang: Atonie

Boomerang: Stratégie

Boomerang: Abysses

Boomerang: Fleurons

Boomerang: Singeries

Boomerang: «Yoolè»



SANTE

En direct:Nombre de personnes décédées à cause du coronavirus COVID-19 dans le monde selon le pays

Découvrez le Neem, l'arbre aux 1001 vertus

Coronavirus : un urgentiste préconise une ligne téléphonique spéciale

APPARITION D’UN NOUVEAU VIRUS RESPONSABLE D’INFECTIONS PULMONAIRES CHEZ L’HOMME

QU’EST-CE QUE L’OPHTALMOLOGIE?

Bientôt, la transplantation rénale au Sénégal

Sénégal : "Bargny, l'émergence à tout prix ,"

Centre national de transfusion sanguine : Pourquoi la banque de sang est vide

pharmacie de garde la plus proche

Les plantes médicinales, une niche méconnue : Un patrimoine à protéger pour les générations futures