jotaay
jotaay

https://www.facebook.com/flyairsenegal
Le meilleur de l'info au sénégal
 Allan Petre, ingénieur à la Nasa à 24 ans: « Mon prochain objectif serait de devenir astronaute »  100 JOURS AU POUVOIR DU NOUVEAU RÉGIME : L’Apr parle de 100 jours de confinement de Diomaye par Sonko et flaire la chasse aux sorcières NOMINATIONS AU MINISTÈRE DE LA SANTÉ  : Le Sames en colère demande des réparations immédiates ANNULATION DU DÉBAT D’ORIENTATION BUDGÉTAIRE : Politiques, experts parlementaires… analysent le bras de fer entre l’Assemblée nationale et le Premier ministre Abdou Mbow au PM : « Le Sénégal n’est pas une rue publique mais une République » Stratégie de financement ciblé du ministère de la Microfinance et de l’Economie sociale et solidaire :  Le ministre Alioune Dione gâte 54 organisations de Bambey et avertit qu’il faudra rembourser jusqu’au dernier centime RENOUVEAU DU PARTENARIAT ENTRE DAKAR ET PARIS : Diomaye et Macron pour un partenariat équilibré au service des intérêts réciproques des deux peuples et fondé sur un respect mutuel RAPPORT DE LA BANQUE MONDIALE SUR LA SITUATION ECONOMIQUE DU SENEGAL : La dette publique a atteint 80,8% du PIB en 2023, l’accélération des réformes de l’administration fiscale préconisée pour stimuler la mobilisation des recettes intérieures EXCÉDÉS PAR LES AGISSEMENTS D’OUSMANE SONKO : Des compatriotes écrivent au Conseil constitutionnel et leur demandent de constater la démission du Président Bassirou Diomaye Faye CAMP GRATUIT DE LA CHIRURGIE A SICAP MBAO : La cataracte serait la première cause de cécité dans le pays

BOUGANE GUÈYE TIRE À BOULETS ROUGES SUR DIOMAYE ET SONKO : «C’est une bande d'impôtiers plus enclins à racketter le secteur privé qu'à panser les maux d'un peuple escroqué»



BOUGANE GUÈYE TIRE À BOULETS ROUGES SUR DIOMAYE ET SONKO : «C’est une bande d'impôtiers plus enclins à racketter le secteur privé qu'à panser les maux d'un peuple escroqué»

 
Les attaques de Bougane Guèye Dany contre le régime actuel, plus particulièrement contre le Premier ministre, deviennent de plus en plus récurrentes et violentes. Le Leader du Mouvement Gueum Sa Bopp «les Jambaars», qui a commenté hier la visite de Ousmane Sonko à Saint-Louis, assimile son silence sur la mort des 100 jeunes disparus en mer ce 1er juillet à un échec, mais aussi le symbole du désespoir des jeunes Sénégalais.
 
Quand il s’agit de Ousmane Sonko, Bougane Guèye Dany n’y va pas avec le dos de la cuillère. Le leader de Gueum Sa Bopp, qui se positionne en véritable opposant du tandem Diomaye-Sonko, a encore tiré à boulets rouges sur le Premier ministre et en parabole sur le projet qu’ils ont vendu aux Sénégalais. Ce dernier, qui parle de 100 jours de songe pour décrire les premiers mois de gouvernance du régime actuel, ne cautionne pas du tout l’attitude de Ousmane Sonko qui était en visite à Saint-Louis le samedi dernier dans le cadre de la deuxième journée du Set Setal national. Selon le patron de Dmedia, «le projet illusoire aux promesses viles cède la place à une misère accrue et généralisée». Bougane, qui qualifie déjà le concept de Set Setal d’échec, ne comprend pas comment le Premier ministre a pu zapper un tel fait dans sa communication. «Le Premier ministre en déplacement à Ndar, pour un concept ayant échoué depuis sa 1ère édition, n’a pas daigné saluer la mémoire de cette jeunesse qui a pourtant donné de son sang pour le triomphe de la démocratie contre la dictature de Macky Sall. Inhumain !  Inadmissible !», fulmine-t-il.
Poursuivant, le patron de Dmedia estime que «le silence de  Ousmane Sonko sur la tragédie des migrants du 1er juillet est la preuve d’un échec et le symbole du désespoir de jeunes Sénégalais braves, plus particulièrement les marchands ambulants».
La mort de ces 100 jeunes Sénégalais dans la mer est, d’après Bougane, plus qu'une tragédie. C’est pourquoi il demande à Diomaye et Sonko d’agir pour stopper cette hémorragie. «Au sang des jeunes, s'ajouteront les larmes des femmes et des enfants vivant dans des eaux pluviales qui ont englouti les promesses d'une bande d'impôtiers plus enclins à racketter le secteur privé sénégalais qu'à panser les maux d'un peuple escroqué».
 
 Ndèye Khady D. FALL
 
LES ECHOS


ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs | Santé | Contribution


Echos

Bon choix

Calculs

Impatience

Ville d’eau

Chronos

Débats

Oppositions

Le diable est dans le détail

Impulsion



LIVE RADIO




SANTE

TABAGISME : LES FUMEURS QUI ARRÊTENT LA CIGARETTE AVANT 40 ANS PEUVENT ESPÉRER VIVRE AUSSI LONGTEMPS QUE LES NON-FUMEURS

LUTTE CONTRE LE CANCER DU COL DE L’UTÉRUS À ZIGUINCHOR : 8 thermoablations et 802 coloscopies pratiquées avec 6 cas de suspension de cancers…

RÉUSSITE DEUX TRANSPLANTATIONS RÉNALES : UNE PREMIÈRE AU SÉNÉGAL : Macky Sall, satisfait, félicite le professeur et annonce le projet de transplantation oculaire

Envie de suicide avec les crises d'hémorroïdes : symptômes, causes, traitements et prévention

RAPPORT « THE PATH THAT ENDS AIDS»: Onusida montre la possibilité de mettre fin au sida d’ici 2030