jotaay

CONDUITE DES PROCEDURES DE PASSATION ET D’EXECUTION DES MARCHES PUBLICS 2020: Matar Ba exhorte ses chefs de services à la transparence



CONDUITE DES PROCEDURES DE PASSATION ET D’EXECUTION DES MARCHES PUBLICS 2020: Matar Ba exhorte ses chefs de services à la transparence
 
Le ministre des Sports, présidant la cérémonie d’ouverture de l’atelier de mise à niveau sur les Marchés publics au profit des responsables et agents impliqués dans les procédures de la Commande publique de son département, hier, a incité ses chefs de  services à une gestion transparente.
 
Dans le cadre de la conduite des procédures de passation et d’exécution des marchés publics au titre de la gestion 2020, les chefs de services du ministère des Sports ont été réunis en atelier, hier, au stade Léopold Sedar Senghor. L’objectif entre dans le cadre global de la formation et de la sensibilisation des acteurs du système des Marchés publics en vue de mettre en œuvre les recommandations issues du rapport de la mission d’audit de l’Armp, mais aussi et surtout pour préparer les missions d’audit à venir. «Le Président Macky Sall a axé son magistère sur la bonne gouvernance et la bonne gestion. Tout est régulé par le Code des marchés publics. C’est pour que la transparence, la bonne gestion et l’efficacité soient de rigueur. On oublie tout le temps que le Code des marchés ne vise pas la punition, mais plutôt l’efficacité pour que les populations qui sont les cibles puissent bénéficier des programmes et des politiques publics», rappelle Matar Ba. 
 
 
 
«Si les gestionnaires ne respectent pas les procédures des marchés publics, après un audit, c’est le ministre des Sports qui sera mis dans les journaux»
 
 
Aussi, le ministre des Sports appelle à la bonne gestion des budgets. «Dans le domaine des sports, nous sommes dans les réhabilitations des services, dans la prise en charge des questions liées au sport et il y a un budget qui est adossé à cela. Ce budget devrait être bien géré et pour ce faire, il faut une maitrise du Code des marchés publics. Le chef de service en charge de la question a pensé à organiser un séminaire de capacitation pour que les acteurs qui sont concernés, gestionnaires et responsables de services, puissent se retrouver et revisiter le Code des marchés, pour maitriser le cahier d’appel d’offres et comment attribuer un marché. Mais aussi comment faire une demande de renseignement et de prix», indique le ministre. Et de rajouter : «chaque année, il y a un audit pour voir quelles sont les mesures qui ont été prises dans ce domaine. Tout est public parce que les populations devraient être au courant de comment on gère les deniers publics. Après on pourra répondre positivement aux préoccupations des sportifs». Pour Matar Ba, après cet atelier, les gestionnaires devraient apporter plus d’attention et de responsabilité dans leurs processus. «Si les gestionnaires ne gèrent pas correctement les budgets qui ont été mis à leur disposition, en respectant les procédures des marchés publics, après un audit, c’est le ministre des Sports qui sera mis dans les journaux. Or il y a une question de responsabilité. Il faudrait qu’ils pensent à cela et qu’ils travaillent avec beaucoup plus d’attention. Je ne doute pas de leur loyauté, mais il faudrait, avec beaucoup d’humilité, apprendre et poser la question à qui de droit pour que la gestion soit transparente», enseigne Matar Ba.
 
 


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | bOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub



Boomerang: Recul

Boomerang: Arguties

Boomerang: VRD

Boomerang: Dextérité

Boomerang: Choix

Boomerang: Cache-cache

Boomerang: Jaxaay bis

Boomerang: Immersion

Boomerang: Maître queux

Boomerang: Canossa




SANTE

En direct:Nombre de personnes décédées à cause du coronavirus COVID-19 dans le monde selon le pays

Découvrez le Neem, l'arbre aux 1001 vertus

Coronavirus : un urgentiste préconise une ligne téléphonique spéciale

APPARITION D’UN NOUVEAU VIRUS RESPONSABLE D’INFECTIONS PULMONAIRES CHEZ L’HOMME

QU’EST-CE QUE L’OPHTALMOLOGIE?

Bientôt, la transplantation rénale au Sénégal

Sénégal : "Bargny, l'émergence à tout prix ,"

Centre national de transfusion sanguine : Pourquoi la banque de sang est vide

pharmacie de garde la plus proche

Les plantes médicinales, une niche méconnue : Un patrimoine à protéger pour les générations futures