jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

AFFAIRE ALIOU SALL, GESTION DES CONTRATS PETROLIERS: Le procureur saisi pour l’ouverture d’une «enquête complète»



AFFAIRE ALIOU SALL, GESTION DES CONTRATS PETROLIERS: Le procureur saisi pour l’ouverture d’une «enquête complète»
 
Enfin, la justice va lever le doigt dans l’affaire des contrats pétroliers, notamment celui de Petro-Tim, qui défraie la chronique dans le pays et, au-delà, depuis la parution de l’enquête de la Bbc indexant Aliou Sall. Par un communiqué publié hier, le ministre de la Justice révèle avoir saisir le procureur, pour une «enquête complète».
 
 
Enfin, les autorités, jusque-là, sourdes à cette exigence des populations, ont daigné enfin actionner la justice, pour faire la lumière dans le dossier de la gestion du pétrole sénégalais, notamment du contrat Petro-Tim sur les blocs Cayar et Saint-Louis offshore. Et c’est le ministre de la Justice qui a donné la nouvelle, hier. «A la suite de la publication d’une enquête sur les découvertes pétrolières au Sénégal, un rapport de l’Inspection générale d’Etat circule sur les réseaux sociaux. Le ministère de la Justice, soucieux d’éclairer les Sénégalais sur la gestion des ressources naturelles, a saisi le procureur de la République près de la Cour d’appel de Dakar pour l’ouverture d’une enquête complète sur l’ensemble des faits allégués, aussi bien dans ledit rapport qui n’a pas été encore transmis au président de la République, que sur les autres dénonciations, relativement à la gestion des contrats pétroliers», a déclaré le garde des Sceaux, dans un communiqué laconique. Un communiqué où, bizarrement, Me Malick Sall fait croire à l’opinion que le rapport de l’Inspection générale d’Etat n’est pas parvenu au chef de l’Etat. Alors que non seulement c’est ce dernier qui a activé l’Inspection générale d’Etat, à l’époque dirigée par Nafy Ngom Keita, pour enquête mais le président de la République est l’unique destinataire de tous les rapports de l’IGE. Un rapport qui circule depuis l’éclatement de cette affaire dans les sites d’information et les réseaux sociaux, avec des conclusions qui mettent en cause plusieurs responsables au niveau de l’Etat central et à Petrosen, ainsi que la crédibilité des informations qui ont été à la base de l’exposé des motifs qui a abouti à la signature, en juin 2012, des deux décrets octroyant les blocs de Cayar offshore et Saint-Louis offshore à Frank Timis.
 
Mbaye THIANDOUM


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | bOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL



Boomerang: Pétroleurs

Boomerang: Plateforme

Boomerang: ​Taïaut !

Boomerang: Péché mignon

Boomerang: S’en-fout-la mort

Boomerang: Excès de bien

Boomerang: Ouroboros

Boomerang: Guéguerre

Boomeran: Paradigme

Boomerang: La cigale et la fourmi