jotaay
jotaay jotaay

jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal
THIERNO MADANI TALL AUX POLITICIENS  :«Sans la paix, l'économie ne marche pas, les commerces ne fonctionne pas et vous n'aurez pas d'argent» CONTRE GATSA-GATSA PRÔNE PAR L’OPPOSITION : Abdoulaye Dièye mobilise et entonne l’hymne de la paix INCENDIE AU MARCHÉ OCASS DE TOUBA 26 MOIS APRÈS LE DERNIER SINISTRE : Le coin appelé «Macket bi» prend feu, plusieurs cantines consumées, des millions réduits en cendres GAMOU DE LOUGA: Mansour Sy Djamil, Macky Sall et les mandats HARO SUR UN GANG DE FAUX POLICIERS A KEUR MASSAR: Quatre anciens militaires dont le chef de sécurité de la cité Mixta et un civil ciblent des prostituées, les rackettent et les violent à tour de rôle dans leurs appartements DÉTOURNEMENT D'UNE MINEURE DE 15 ANS : Le procureur sermonne Seck Diallo et lui révèle qu'il devait comparaître en chambre criminelle pour viol et pédophilie DISCOURS SUBVERSIFS ENTRETENUS PAR L’OPPOSITION  :Les mises en garde des cadres de Benno contre les «pyromanes» L’AFFAIRE OUSMANE SONKO-ADJI SARR EN CHAMBRE CRIMINELLE : Les députés de Yewwi se radicalisent, préviennent Macky Sall et convoquent leur droit de résister aux côtés de Ousmane Sonko AUDITIONNÉ AU FOND HIER PAR LE JUGE D’INSTRUCTION: Cheikh Cissé présente ses excuses et dépose une demande de liberté provisoire RÉPLIQUE DE SERIGNE BASSIROU GUEYE à OUSMANE SONKO: «Heureusement qu'il n'avait pas dit que j'étais venu rôder aux alentours de Sweet Beauté, il n'a pas dit que c'est moi qui l'ai conduit à Sweet Beauté»

OBSOLESCENCE DES LOIS ET REGLEMENTS QUI REGISSENT L’ADMINISTRATION SENEGALAISE :Les cadres du ministère des Affaires étrangères engagent la réflexion





Les textes qui régissent l’administration sénégalaise, notamment le fonctionnement et le régime de rémunérations des chanceliers et des conseillers des Affaires étrangères sont obsolètes. Une situation qui a poussé les cadres des Affaires étrangères à amorcer la réflexion, lors d’un conclave, pour la modernisation de l’administration.



Le corps des conseillers et des chanceliers des Affaires étrangères à travers ses amicales respectives, l’Union des conseillers des Affaires étrangères du Sénégal (Ucaes) et l’Amicale des chanceliers des Affaires étrangères du Sénégal (Acaes), était en conclave ce samedi pour se pencher sur la modernisation de l’administration. «Nous avons senti cette nécessité d’être une force de proposition, parce que c’est le corps des cadres appelés naturellement à proposer aux autorités du département les réformes qui nous semblent pertinentes au regard de l’évolution du droit interne, mais également du droit communautaire», a d’emblée fait remarquer le président de l’Ucaes, Birame Mbarou Diouf. Ce qu’il y a à améliorer, dit-il, ce sont les textes qui régissent le fonctionnement et le régime de rémunérations des chanceliers et des conseillers des Affaires étrangères qui constituent le cadre des Affaires étrangères. «On a eu à constater que ces textes souffrent d’obsolescence. La plupart des textes datent des années 60, 70 et 80 et ne répondent plus aux réalités nouvelles», ajoute le patron de l’Ucaes, persuadé que la modernisation va permettre de répondre aux attentes nouvelles. «Ce qui prévalait dans les années 60 n’est plus d’actualité. Aujourd’hui, pour se conformer à la nouvelle configuration du monde, il faudrait que ces textes puissent répondre aux nouvelles attentes de cet environnement», tranche M. Diouf.



Aïssata Tall Sall s’est investie pour le doublement de la prime de sujétion diplomatique de la portion centrale

Dans cette dynamique, l’ambassadeur Jean Antoine Diouf, venu représenter le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, rappelle que l’Etat du Sénégal a engagé une vaste réforme de son administration qui a démarré avec l’organisation du forum national de l’administration en avril 2016 et les conclusions des cadres du ministère des Affaires étrangères pourront enrichir la réflexion entamée en mettant en exergue la spécificité de la carrière diplomatique et ses contraintes et suggestions. Cependant, s’agissant du système de rémunérations, il rappelle que beaucoup d’efforts ont été consentis depuis 2012, notamment en faveur du personnel. L’actuel ministre (ndlr : Me Aïssata Tall Sall), dit-il, depuis sa nomination, s’est résolument engagé pour l’amélioration des conditions de vie et de travail des agents du département. «Quelques jours après sa prise de fonction, elle s’est personnellement investie pour améliorer la situation des diplomates par le doublement de la prime de sujétion diplomatique de la portion centrale. De même, elle a fait assurer un suivi régulier du processus de revalorisation des salaires et indemnités de logement dans les postes diplomatiques et consulaires. Il faudrait certainement continuer sur cette dynamique en tenant compte du renchérissement du coût de la vie qui place par endroits un diplomate dans une situation de précarité», a indiqué M. Diouf.  

M. CISS



REPRESENTATIONS DIPLOMATIQUES
L’Etat mise sur les diplomates de carrière

Au-delà des aspects pécuniaires, l’ambassadeur a, en outre, mis l’accent sur la promotion interne et les nombreuses nominations de diplomates de carrière aux hautes fonctions d’ambassadeurs. «Sur les 54 représentations diplomatiques, environ 35 sont occupées par des diplomates de carrière ; ce qui fait un ratio d’environ 66%. Cette proportion est plus prononcée en Afrique où nous avons un ratio qui avoisine 83%, quand on sait ce que représente l’Afrique dans notre orientation diplomatique. On voit toute la confiance que les autorités accordent aux diplomates de carrière et tout cela traduit la confiance que les plus hautes autorités ont à l’égard du personnel des cadres des Affaires étrangères reconnu pour sa compétence et son professionnalisme», précise l’ambassadeur.

M.C
 
LES ECHOS


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


Incantations

Extradition

Fog

Graille

Manœuvre

Entregent

Il se fait tard

Gouffre

Delirium tremens

Effroi


LIVE RADIO




SANTE

DR MARIE KHEMESSE NGOM NDIAYE, NOUVELLE MINISTRE DE LA SANTÉ A SA SORTIE D’AUDIENCE AVEC LE PRESIDENT SALL :«Il va falloir renforcer mais surtout améliorer la qualité de tout ce qui se faisait»

Le SAMES décrète une journée « sans blouse » ce jeudi

SALON INTERNATIONAL DU MEDICAMENT:L’Ordre des pharmaciens déplore les médicaments de la rue et met l’Etat devant ses responsabilités

Covid : 1 décès, 11 cas

Covid : 0 décès, 10 cas positifs

Covid : 14 cas

Covid-19 : 18 cas

Les travailleurs de l’hôpital de Mbour en grève

Covid : 0 décès, 26 nouveaux cas

Covid : aucun décès de noté, les cas légèrement en baisse