jotaay
jotaay

https://www.facebook.com/flyairsenegal
Le meilleur de l'info au sénégal
100 JOURS AU POUVOIR DU NOUVEAU RÉGIME : L’Apr parle de 100 jours de confinement de Diomaye par Sonko et flaire la chasse aux sorcières NOMINATIONS AU MINISTÈRE DE LA SANTÉ  : Le Sames en colère demande des réparations immédiates ANNULATION DU DÉBAT D’ORIENTATION BUDGÉTAIRE : Politiques, experts parlementaires… analysent le bras de fer entre l’Assemblée nationale et le Premier ministre Abdou Mbow au PM : « Le Sénégal n’est pas une rue publique mais une République » Stratégie de financement ciblé du ministère de la Microfinance et de l’Economie sociale et solidaire :  Le ministre Alioune Dione gâte 54 organisations de Bambey et avertit qu’il faudra rembourser jusqu’au dernier centime RENOUVEAU DU PARTENARIAT ENTRE DAKAR ET PARIS : Diomaye et Macron pour un partenariat équilibré au service des intérêts réciproques des deux peuples et fondé sur un respect mutuel RAPPORT DE LA BANQUE MONDIALE SUR LA SITUATION ECONOMIQUE DU SENEGAL : La dette publique a atteint 80,8% du PIB en 2023, l’accélération des réformes de l’administration fiscale préconisée pour stimuler la mobilisation des recettes intérieures EXCÉDÉS PAR LES AGISSEMENTS D’OUSMANE SONKO : Des compatriotes écrivent au Conseil constitutionnel et leur demandent de constater la démission du Président Bassirou Diomaye Faye CAMP GRATUIT DE LA CHIRURGIE A SICAP MBAO : La cataracte serait la première cause de cécité dans le pays BASSIROU DIOMAYE FAYE À BAMAKO DEVANT ASSIMI GOÏTA : «La position malienne, quoique rigide, n'est pas totalement inflexible… la Cedeao est très malmenée, mais nous ne devons pas nous résigner»

L'Afrique a besoin de 100 milliards $ par an pour l'adaptation au changement climatique. Qui va payer ? (rapport)



Alors que les économies africaines supportent déjà le poids de la dette, le rapport souligne que plus de la moitié des financements dédiés à l’adaptation au changement climatique sont servis au continent sous forme de prêts.

L'Afrique a besoin de plus de 100 milliards de dollars par an pour financer des projets d’adaptation au changement climatique comme la construction d’infrastructures adéquates, l’amélioration des systèmes d'alerte précoce contre les phénomènes météorologiques extrêmes et le renforcement des capacités de résilience des systèmes de production agricole, selon un rapport publié le 4 septembre par le Centre mondial pour l’adaptation (Global Center on Adaptation-GCA).

Intitulé « Accelerating Adaptation Finance – Africa and Global Perspectives », le rapport précise que cette nouvelle estimation des besoins du continent en matière de financements nécessaires à l’adaptation au dérèglement climatique repose sur une analyse approfondie des contributions déterminées au niveau national (CDN), qui ont été soumises par les pays africains aux Nations unies.

Cette analyse montre que 28 pays seulement sur les 54 que compte le continent ont inclus des estimations des coûts des projets d’adaptation dans leurs CDN.

 D’après les estimations présentées par ces 28 pays, les coûts globaux des projets d’adaptation s’élèvent à 52,7 milliards de dollars par an. Le fait que 26 pays africains n’ont pas encore présenté des estimations a conduit le Centre mondial pour l’adaptation à considérer que les besoins annoncés par l’Afrique en matière de financements nécessaires à l’adaptation au changement climatique sont largement sous-évalués.

Le rapport révèle également que les flux actuels des financements dédiés à l’adaptation au changement climatique en Afrique se sont élevés à environ 11,4 milliards de dollars en moyenne par an durant les années 2019 et 2020.

Faible engagement du secteur privé

Au rythme actuel de croissance des financements réservés à l'adaptation, l'Afrique ne recevra qu'environ 182 milliards de dollars d'ici 2035, soit environ un dixième de ce dont la région a besoin.

Par ailleurs, les flux de financements actuels vers le continent bénéficient essentiellement à un nombre limité des pays du continent. Dix pays seulement accaparent plus de la moitié des fonds alors que les dix pays figurant en bas du tableau reçoivent ensemble moins de 1 %.

Organisation internationale agissant en tant que courtier en solutions pour accélérer l'action en faveur de l’adaptation au changement climatique à travers le monde, en partenariat avec les secteurs public et privé, le Centre Mondial pour l’Adaptation souligne d’autre part que 54% des financements sont servis au continent sous forme de prêts alors que près de la moitié des pays africains sont déjà en situation de surendettement ou présentent un risque élevé de surendettement.
5tefuio

Les institutions de financement du développement (IFD) multilatérales sont la première source de financements dédiés à l’adaptation au changement climatique en Afrique avec une part de 53% du total, devant les gouvernements (26%), les institutions de financement du développement bilatérales (16%) et le secteur privé (3%). Le reste provient des fonds multilatéraux pour le climat et des organisations philanthropiques.

Bien ces divers acteurs soient en mesure d’augmenter leurs financements orientés vers l’adaptation au changement climatique sur le continent, le rapport estime que c’est le secteur privé qui a le plus de potentiel pour accroître ses engagements dans ce domaine.  


ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs | Santé | Contribution


Bon choix

Calculs

Impatience

Ville d’eau

Chronos

Débats

Oppositions

Le diable est dans le détail

Impulsion

Répulsion



LIVE RADIO




SANTE

TABAGISME : LES FUMEURS QUI ARRÊTENT LA CIGARETTE AVANT 40 ANS PEUVENT ESPÉRER VIVRE AUSSI LONGTEMPS QUE LES NON-FUMEURS

LUTTE CONTRE LE CANCER DU COL DE L’UTÉRUS À ZIGUINCHOR : 8 thermoablations et 802 coloscopies pratiquées avec 6 cas de suspension de cancers…

RÉUSSITE DEUX TRANSPLANTATIONS RÉNALES : UNE PREMIÈRE AU SÉNÉGAL : Macky Sall, satisfait, félicite le professeur et annonce le projet de transplantation oculaire

Envie de suicide avec les crises d'hémorroïdes : symptômes, causes, traitements et prévention

RAPPORT « THE PATH THAT ENDS AIDS»: Onusida montre la possibilité de mettre fin au sida d’ici 2030