jotaay
jotaay

https://www.facebook.com/flyairsenegal
Le meilleur de l'info au sénégal
 Allan Petre, ingénieur à la Nasa à 24 ans: « Mon prochain objectif serait de devenir astronaute »  100 JOURS AU POUVOIR DU NOUVEAU RÉGIME : L’Apr parle de 100 jours de confinement de Diomaye par Sonko et flaire la chasse aux sorcières NOMINATIONS AU MINISTÈRE DE LA SANTÉ  : Le Sames en colère demande des réparations immédiates ANNULATION DU DÉBAT D’ORIENTATION BUDGÉTAIRE : Politiques, experts parlementaires… analysent le bras de fer entre l’Assemblée nationale et le Premier ministre Abdou Mbow au PM : « Le Sénégal n’est pas une rue publique mais une République » Stratégie de financement ciblé du ministère de la Microfinance et de l’Economie sociale et solidaire :  Le ministre Alioune Dione gâte 54 organisations de Bambey et avertit qu’il faudra rembourser jusqu’au dernier centime RENOUVEAU DU PARTENARIAT ENTRE DAKAR ET PARIS : Diomaye et Macron pour un partenariat équilibré au service des intérêts réciproques des deux peuples et fondé sur un respect mutuel RAPPORT DE LA BANQUE MONDIALE SUR LA SITUATION ECONOMIQUE DU SENEGAL : La dette publique a atteint 80,8% du PIB en 2023, l’accélération des réformes de l’administration fiscale préconisée pour stimuler la mobilisation des recettes intérieures EXCÉDÉS PAR LES AGISSEMENTS D’OUSMANE SONKO : Des compatriotes écrivent au Conseil constitutionnel et leur demandent de constater la démission du Président Bassirou Diomaye Faye CAMP GRATUIT DE LA CHIRURGIE A SICAP MBAO : La cataracte serait la première cause de cécité dans le pays

ANNEE SCOLAIRE ET ELECTION PRESIDENTIELLE : Cheikh Mbow appelle à épargner l’école des jeux d’acteurs




 
 
 
En prélude à l’ouverture des classes, la Cosydep a organisé une table ronde avec des experts afin de trouver des solutions pour une année scolaire apaisée ; d’autant plus que l’élection présidentielle va se dérouler durant l’année scolaire, avec des risques de perturbations sur les enseignements et apprentissages. Cheikh Mbow a ainsi appelé à ce que l’école soit épargnée des jeux d’acteurs. Mais aussi, à ces acteurs de veiller à ce que les enfants ne soient pas utilisés.  
 
 
 
Pour une préparation optimale de l’année scolaire par une prévention des conflits et un traitement diligent des questions à forts enjeux, une table ronde dénommée « regards croisés d’experts » a été organisée par la Cosydep dans le cadre de l’initiative : « Nos vacances pour l’école 2023 ». 12 experts se sont ainsi prononcés sur les enjeux économiques, politiques, sécuritaires, environnementaux, etc.), en rapport avec le système éducatif. De l’avis du Directeur exécutif de la Cosydep, Cheikh Mbow, ces échanges pourraient permettre d’avoir une année scolaire apaisée, performante et en mesure de faire face à toute autre forme de crise. En tout état de cause, les experts, rapportent Cheikh Mbow, plaident pour un système éducatif qui soit l’affaire de tous, pas seulement des seuls acteurs directs de l’éducation (enseignants, élèves et parents d’élèves). Il faut qu’il soit l’affaire de tous, des entreprises, des Ong, etc. « L’éducation devrait être une source de résolution des problèmes auxquels la société est confrontée. Il y a beaucoup de crises qui vont impacter l’école. Mais, toutes ces crises espèrent trouver des solutions à partir de l’école. On doit avoir un système éducatif plus résilient qui puisse se préserver quand il y a des situations de crises », explique le patron de la Cosydep qui est aussi revenu sur les défis récurrents liés aux déficits d’enseignants et de salles de classes qui, à l’en croire, ne permettent pas à tous les enfants de jouir du droit à l’éducation.
 
Un système éducatif ne peut être performant sans les langues nationales
 
A cet effet, il a appelé à une réforme en profondeur du système éducatif, notamment, en ce qui concerne la revalorisation de la place de nos langues nationales. « Beaucoup d’études ont démontré qu’on ne peut avoir un système éducatif performant en ne commençant pas, dès les premières années, par l’introduction des langues nationales. Les langues nationales ne peuvent être ignorées si nous voulons avoir un système éducatif performant », fait remarquer Cheikh Mbow qui juge dérisoire le budget de 1% dédié aux langues nationales. Le Directeur exécutif de la Cosydep attire l’attention sur d’éventuelles perturbations du champ politique qui risquent d’affecter l’année scolaire. « Nous allons vers une année électorale et l’éducation risque de connaitre des turbulences dès le premier trimestre avec le parrainage des candidatures. Le second trimestre sera celui de l’élection et l’histoire a montré cette relation malheureuse entre les joutes électorales et le fonctionnement normal de nos écoles. Le troisième trimestre post élection, c’est des moments qui pourraient aussi avoir des perturbations », indique Cheikh Mbao, avant d’ajouter : « nous voudrions que notre école puisse être épargnée des jeux d’acteurs ; que les militants de tous bords puissent se lever pour protéger l’école des jeux d’acteurs et pour veiller à ce que nos enfants ne soient pas utilisés. Dans les lycées, plus de 2/3 des élèves sont devenus des électeurs. Ils sont ainsi des acteurs et des cibles. Par conséquent, nous devons travailler à ce qu’il y’ait une citoyenneté responsable, que les élèves puissent jouer leur rôle de citoyens et être épargnés », tranche M. Mbow. En outre, il a invité les différents candidats à la présidentielle à décliner leurs visions de l’éducation. Les militants de l’éducation, dit-il, doivent saisir cette opportunité pour pousser ceux qui veulent prendre les destinées de ce pays à s’engager davantage pour un système éducatif performant, résilient, inclusif et en conformité avec les réalités et les besoins des communautés nationales.
 
M. CISS
 
   
 
LES ECHOS


ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs | Santé | Contribution


Echos

Bon choix

Calculs

Impatience

Ville d’eau

Chronos

Débats

Oppositions

Le diable est dans le détail

Impulsion



LIVE RADIO




SANTE

TABAGISME : LES FUMEURS QUI ARRÊTENT LA CIGARETTE AVANT 40 ANS PEUVENT ESPÉRER VIVRE AUSSI LONGTEMPS QUE LES NON-FUMEURS

LUTTE CONTRE LE CANCER DU COL DE L’UTÉRUS À ZIGUINCHOR : 8 thermoablations et 802 coloscopies pratiquées avec 6 cas de suspension de cancers…

RÉUSSITE DEUX TRANSPLANTATIONS RÉNALES : UNE PREMIÈRE AU SÉNÉGAL : Macky Sall, satisfait, félicite le professeur et annonce le projet de transplantation oculaire

Envie de suicide avec les crises d'hémorroïdes : symptômes, causes, traitements et prévention

RAPPORT « THE PATH THAT ENDS AIDS»: Onusida montre la possibilité de mettre fin au sida d’ici 2030