jotaay
jotaay jotaay

jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal
OUSSEYNOU FAYE DE M2R SUR LA PRÉSIDENTIELLE DE 2024: «C’est Benno qui va choisir et investir son candidat et ça peut ne pas être Macky Sall» SÉCURITÉ ET DÉFENSE – EQUIPEMENTS MILITAIRES :Le Sénégal maintient son rang avec des commandes d’armements à coup de milliards entre les Etats-Unis et la France ces dernières années DEFICIT CRIARD DE 45.000 ENSEIGNANTS POUR L’ANNEE 2022-2023: La tutelle dément, annonce l’existence de 1075 enseignants qui attendent leur affectation et souhaite recruter 5726 autres COUP D’ÉTAT AU BURKINA FASO: Dakar condamne et appelle les nouvelles autorités de Ouagadougou à œuvrer pour le retour de l’ordre constitutionnel DEPUIS DEUX ANS HORS DE LEURS LOGEMENTSOCCUPÉS PAR LES REPTILES :Les déguerpis de Terme Sud à Ouakam reviennent à la charge ELECTIONS LÉGISLATIVES ET NOUVEAU GOUVERNEMENT: Moustapha Niasse et Cie regrettent la faible part réservée à l’Afp PROJET D’AMNISTIE DE KARIM WADE ET KHALIFA SALL:Le Pds rejette, Taxawu minimise REBELLION AU SEIN DU PARTI SOCIALISTE Le Comité d’initiative du Car/Ps descend le Sg des Jeunesses socialistes Bounama Sall et appelle les jeunes du parti à rejoindre leur cause EXPOSITION PHOTO SUR LA POLLUTION DE LA BAIE DE HANN :Natal Mag et Osiwa poursuivent la sensibilisation des riverains LE RAPPORT MÉDICAL D'ADJIA THIARÉ PARLE D'HYMEN INTACT: Me Abdy Nar Ndiaye révèle que Kaliphone a le soutien du couple présidentiel et compte demander une contre-expertise

PRÉSENTATION DES CANDIDATS BBY DU DEPARTEMENT DE ZIGUINCHOR :Benoît Sambou et Seydou Sané attaquent Ousmane Sonko



PRÉSENTATION DES CANDIDATS BBY DU DEPARTEMENT DE ZIGUINCHOR :Benoît Sambou et Seydou Sané attaquent Ousmane Sonko
 
 
C'est finalement hier que Benoît Sambou, mandataire national de la coalition Benno Bokk Yakaar, a présenté les candidats de la coalition : Victorine Ndeye, tête de liste de la majorité et Dr Moussa Diédhiou. A la fin de la cérémonie, il est revenu sur les enjeux de l'élection, mais n'a pas épargné Ousmane Sonko, maire de Ziguinchor.
 
 
 
BennoBokkYakaar dans la commune de Ziguinchor a procédé à la présentation de ses investis pour les élections législatives du 31 juillet. Occasion aussi pour Benoit Sambou de saluer la forte mobilisation de ses camarades mais aussi de dézinguer le camp adverse.«Fini les investitures, place à la reconquête de Ziguinchor. Il s'agit de se mobiliser autour des responsables investis», a déclaré Benoit Sambou, avant de rappeler aux pourfendeurs de la paix qu'ils ne sont pas seuls sur le terrain. «Nous devrons dire la vérité aux Casamançais. Ousmane Sonko, en 5 ans, n'a jamais défendu la Casamance. Nous sommes conscients que l'adversaire est présent, qu'il a un discours dangereux pour notre région. C'est pourquoi nous allons taire nos divergences pour relever le défi du développement de cette région. Chaque fois que nous nous sommes retrouvés, la majorité gagne».
Selon Benoit Sambou, la population a sanctionné aux locales passées leur indiscipline de groupe.«Nous sommes conscients que les populations ne voteront pas pour ceux qui essaient de gâter le tissu social de cette région», souligne Sambou.
 
Seydou Sané sans retenue contre Sonko
 
 
 
Premier adjoint au maire de l'équipe sortante, Seydou Sané, lui, a attaqué frontalement Ousmane Sonko. Selon lui, le nouveau maire ignore beaucoup de choses en ce qui concerne l'administration territoriale. Mais il a rappelé la posture qu'avaient Robert Sagna et Abdoulaye Baldé, des chefs de partis et fils de la Casamance. «Robert Sagna avait un parti et n'a jamais utilisé la Casamance comme bouclier, Abdoulaye Baldé idem. Ils sont des hommes de paix. J'ai accompagné partout Abdoulaye Baldé, les gens l'estimaient pour sa courtoisie. Il a fait 12 ans à la tête de la mairie, aucun mort, mais ‘’waaji’’(ndlr : référence à Ousmane Sonko), en 6 mois seulement, il y a eu six morts. A ce rythme, nos vies sont menacées. Nous devons dire non à sa tentative d'instrumentalisation de la Casamance. Il n'est pas plus Casamançais que nous autres. Nous avons des candidats dignes. Il a refusé de poursuivre nos programmes sur le Pacasen avec les 5 milliards et le promoville 15 km de routes. Ignorant l'importance de l'Agetip, il dit qu'il a décidé de ne plus travailler avec cette agence. Il a bloqué beaucoup de projets que nous lui avons légués», conclut l'inspecteur de l'éducation.
 
 
 
Baye Modou SARR
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
LES ECHOS


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


Jules Ferry

Placebo

Can 2025

Coaching

Nouvel élan

Options

Palabres

Cuvée

Jauge

Supplique


LIVE RADIO




SANTE

DR MARIE KHEMESSE NGOM NDIAYE, NOUVELLE MINISTRE DE LA SANTÉ A SA SORTIE D’AUDIENCE AVEC LE PRESIDENT SALL :«Il va falloir renforcer mais surtout améliorer la qualité de tout ce qui se faisait»

Le SAMES décrète une journée « sans blouse » ce jeudi

SALON INTERNATIONAL DU MEDICAMENT:L’Ordre des pharmaciens déplore les médicaments de la rue et met l’Etat devant ses responsabilités

Covid : 1 décès, 11 cas

Covid : 0 décès, 10 cas positifs

Covid : 14 cas

Covid-19 : 18 cas

Les travailleurs de l’hôpital de Mbour en grève

Covid : 0 décès, 26 nouveaux cas

Covid : aucun décès de noté, les cas légèrement en baisse